Elbeuf : une jeune femme battue se réfugie sur le toit de l’immeuble


Publié le 22/03/2019 à 18:43

La victime, visage tuméfié et le cou marqué par des traces de strangulation, s’était réfugiée sur le toit. L’auteur des violences a été placé en garde à vue



Rue Hervieux, à Elbeuf
Rue Hervieux, à Elbeuf
Les policiers d’Elbeuf sont intervenus jeudi 21 mars au domicile d’un couple de nationalité arménienne où une violente dispute leur a été signalée vers 22h30.

Ce sont des voisins qui les ont appelés après avoir entendu des appels au secours et de bruits de bagarre venant d’un appartement de l’immeuble rue Hervieux à Elbeuf-sur-Seine (Seine-Maritime).

Sur place, les policiers ont frappé à maintes reprises à la porte sans obtenir de réponse. « Il n’y avait plus, curieusement, aucun bruit dans l’appartement », relate une source policière.

Les policiers cassent la porte

Un voisin a indiqué avoir vu par la fenêtre du logement un homme en train d’étrangler une femme. A cet instant précis, les fonctionnaires ont cassé la porte pour entrer dans le logement. Ils ont alors constaté la présence d’un homme sur le rebord de la fenêtre de la cuisine. Ils lui ont demandé où était la femme, ce à quoi, dans un français approximative, l’homme a affirmé être seul.

Visage tuméfié et traces de strangulation

En fait, la jeune femme, âgée de 18 ans, s’était réfugiée sur le toit, et présentait des traces de strangulation et avait le visage tuméfié. Elle a été prise en charge par les sapeurs-pompiers et transportée dans un hôpital de l’agglomération.

L’auteur des violences, âgé de 29 ans, a été interpellé et placé en garde à vue à l’hôtel de police de Rouen.

Les enquêteurs vont devoir établir le lien entre cet homme et la jeune femme et la nature du différend qui les opposait.






















AGENDA









Suivez-nous sur Facebook