Conduite sans permis : trois automobilistes placés en garde à vue le même jour à Evreux


Mercredi 27 Février 2019 à 19:30



Des contrôles routiers inopinés sont régulièrement organisés dans l'agglomération d'Evreux. Pour la seule journée de mardi, trois conducteurs ont été interpellés pour défaut de permis - illustration
Des contrôles routiers inopinés sont régulièrement organisés dans l'agglomération d'Evreux. Pour la seule journée de mardi, trois conducteurs ont été interpellés pour défaut de permis - illustration
Trois automobilistes ont été contrôlés la même journée, mardi 26 février, à Evreux, au volant d'une voiture alors qu'ils n'avaient pas (ou plus) le permis de conduire. Tous étaient en défaut d'assurance. L'un d'eux était de surcroît sous l'emprise de stupéfiants. 

8h30, boulevard de Normandie. A l'occasion d'un contrôle routier mis en place au rond-point de Cora, les policiers interceptent au hasard une Peugeot 306, conduite par un homme de 37 ans, originaire d'Ecardenville. Les vérifications permettent d'établir que l'automobiliste conduit malgré l'annulation de son permis. En outre, la voiture n'est pas assurée. Si le dépistage d'alcoolémie s'avère négatif, le test salivaire, lui, est positif au cannabis. 

Le conducteur, d'abord placé en garde à vue, a été remis en liberté et sera reconvoqué ultérieurement.

15h50, rue Lavoisier. Le feu arrière cassé d'une Citroën C3 attire l'attention des policiers en patrouille. Le véhicule est intercepté et le conducteur, un rouennais de 19 ans, prié de présenter ses papiers. Le jeune homme, de nationalité tunisienne, est dans l'incapacité de fournir un permis de conduire français (ou européen). Ce qui lui vaut d'être placé en garde à vue et d'écoper d'un rappel à la loi par officier de police judiciaire.

16h15, intersection de la rue Saint-Germain et de la Cavée Boudin. Les policiers sont amenés à contrôler une Renault Clio, dont l'un des rétroviseurs est brisé. Ils constatent également que les pneus sont lisses. Le conducteur de 24 ans, domicilié à Saint-Sébastien-de-Morsent, n'est pas en mesure de présenter son permis (il fait l'objet d'une suspension) ni l'assurance du véhicule. 

Placé en garde à vue, le jeune homme a été déféré ce mercredi matin au palais de justice d'Evreux en vue d'une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité.


















AGENDA










Suivez-nous sur Facebook