Colis suspect à la gare de Rouen : la valise rouge contenait des chaussures de femme



Publié le 05/09/2015 à 13:13



La gare a été évacuée et un périmètre de sécurité ont été mis en place dans le cadre des procédures du plan Vigipirate (Photo Mamadou Diallo / Twitter)
La gare a été évacuée et un périmètre de sécurité ont été mis en place dans le cadre des procédures du plan Vigipirate (Photo Mamadou Diallo / Twitter)
Le trafic ferroviaire a été interrompu sur la ligne Le Havre - Rouen - Paris, après la découverte d'un colis suspect hier vendredi peu avant 20 heures, à la gare de Rouen. Immédiatement, des mesures de sécurité ont été prises dans le cadre du plan Vigipirate.

La gare a ainsi été évacuée et un périmètre de sécurité a été mis en place pour empêcher les voyageurs d'accéder au hall d'accueil.

Les trains ont été stoppés dans les gares situées en amont de Rouen, le temps de l'arrivée sur les lieux du service de déminage de la sécurité civile basé à Caen.

Le colis suspect, "un bagage non étiqueté ", a indiqué la SNCF - il s'agissait en fait d'une valise rouge trolley - a été prise en charge par les démineurs et neutralisée : elle contenait des chaussures de femme.

Le trafic des trains a repris peu avant 21h30.












Le live
le 13/10/2019

Un pavillon embrasé à Boos (Seine-Maritime), deux personnes intoxiquées

Deux des trois occupants d'un pavillon ont été transportés au CHU de Rouen, légèrement intoxiqués dans l'incendie de leur pavillon square des...

le 11/10/2019

Feu de transformateur sur la zone portuaire du Havre

Plusieurs entreprises de la zone portuaire du Havre à Rogerville (Seine-Maritime) ont été privées d'électricité ce vendredi matin, à partir de 9...








AGENDA









Suivez-nous sur Facebook