Au Havre, la soirée de Noël entre amis se termine à l'hôpital pour un invité alcoolisé


Jeudi 27 Décembre 2018 à 18:03



Le père de famille, auteur des violences, s'est retrouvé en garde à vue pour violences aggravées - Illustration © DGPN
Le père de famille, auteur des violences, s'est retrouvé en garde à vue pour violences aggravées - Illustration © DGPN
Le soir de Noël a tourné au cauchemar pour une famille du Havre (Seine-Maritime). Un couple avait invité trois amis à venir passer la soirée à son domicile rue Paul Véronèse, dans le quartier de la Mare Rouge. Il y avait également les deux enfants du couple.

Tout semblait aller pour le mieux quand, soudain, l'un des convives, un homme de 32 ans, a commencé à tenir des propos déplacés envers les autres invités et à "faire peur aux deux enfants". La maîtresse de maison a alors demandé à son ami, quelque peu alcoolisé, de sortir de chez elle immédiatement.

Il va chercher un sabre

Le ton est monté d'un cran. Le père qui s'était endormi sur le canapé s'est réveillé soudainement et a "vu rouge". Il s'en est pris à son invité récalcitrant en le frappant d'abord à coups de poing puis en lui cognant la tête contre un mur. Entre-temps, il est allé chercher un sabre, sorte de Katana. Fort heureusement, un des amis présents a réussi à lui retirer des mains avant qu'il ne fasse un malheur.

Des voisins ont appelé la police vers 21h30, après avoir entendu un bruit de bagarre dans un appartement voisin et avoir aperçu un homme sortir de l'immeuble le visage ensanglanté.

La victime présentait des blessures au niveau du front et du nez, et se plaignait de douleurs à une épaule. Aucune trace de plaie provoquée par arme blanche n'a été relevée. Entendu par les policiers, l'homme a déclaré ne pas se souvenir ce qui s'était passé.

Quant à l'auteur des violences, âgé également de 32 ans, il a été interpellé et placé en garde à vue pour violences aggravées. Lors de son audition, il a reconnu avoir frappé son invité à coups de poing. Remis en liberté, il s'est vu remettre une convocation pour le 17 juin devant le tribunal correctionnel du Havre.



















AGENDA










Suivez-nous sur Facebook