FAITS DIVERS

Un commerçant de Gaillon accusé d’avoir fabriqué et vendu 140 fausses cartes de pêche dans l’Eure


infoNormandie I Lundi 19 Mars 2018 à 10:59

Le marchand d'articles de pêche avait trouvé un bon filon pour améliorer ses fins de mois. Il confectionnait et vendait de fausses cartes de pêche. Il s'est ainsi mis dans la poche entre 12 000 et 15 000 euros en quelques années.


54 pêcheurs victime du faussaire ont été entendus par les gendarmes (Illustration @ Pixabay)
54 pêcheurs victime du faussaire ont été entendus par les gendarmes (Illustration @ Pixabay)
Le 18 mai 2017, la fédération de pêche de l’Eure déposait plainte auprès de la brigade de gendarmerie de Gaillon (Eure) après s’être aperçue qu’entre 2012 et 2017 de nombreuses cartes de pêche falsifiées avaient été mises en circulation dans le département de l’Eure.

54 victimes entendues par les gendarmes

L’enquête menée par la brigade territoriale de Gaillon avec le concours de la brigade de recherches de la gendarmerie de Louviers a permis de saisir 67 cartes de pêches falsifiées et d’entendre 54 personnes, victimes de la vente de ces fausses cartes.

Il a pu être déterminé que ces cartes avaient été confectionnées et émises par un marchand d’articles de pêche de l’agglomération gaillonnaise qui empochait ainsi la valeur de la carte sans rémunérer l'association auprès de laquelle l'abonnement était souscrit.

Il empoche entre 12 000 et 15 000€

Interpellé, le commerçant, âgé de 53 ans, a été placé en garde à vue le 12 mars dernier et une perquisition de son domicile a permis de découvrir et de saisir le matériel nécessaire à la confection des fausses cartes de pêches.

Plusieurs armes non déclarées ont par ailleurs été saisies.

Lors des auditions dont il a fait l’objet, le commerçant indélicat a reconnu avoir fabriqué et vendu environ 140 fausses cartes depuis 2010 pour un bénéfice qu’il évalue entre 12 000 et 15 000 euros. 4991 euros ont été saisis sur le compte de l’intéressé, à titre d'avoir criminel.

Le mis en cause sera jugé par le tribunal correctionnel d’Evreux le 1er août prochain.

Des billets de banque, des armes, munitions et fausses cartes de pêche ont été découverts lors de la perquisition des gendarmes au domicile du commerçant de Gaillon (Photo © Gendarmerie)
Des billets de banque, des armes, munitions et fausses cartes de pêche ont été découverts lors de la perquisition des gendarmes au domicile du commerçant de Gaillon (Photo © Gendarmerie)






FAITS DIVERS | A LA UNE | L'INFO EN CONTINU | LES YVELINES | EURE | INFO-ROUTE | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | Contributeurs | Télévision | Horoscope | DIAPORAMA | Lu sur le Web | Vos photos | Tout savoir sur les cookies | infoServices | DOSSIERS