infoNormandie infoNormandie











infoNormandie.com



 









Rouen : un jeune homme et une jeune fille dépouillés violemment par deux agresseurs


Publié le Jeudi 13 Août 2015 à 12:14


@Illustration. Les agresseurs ont été présentés à un magistrat du parquet et ont été jugés dans le cadre d'une comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Rouen
@Illustration. Les agresseurs ont été présentés à un magistrat du parquet et ont été jugés dans le cadre d'une comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Rouen
Les policiers de la brigade canine ont appréhendé dimanche 9 août vers 4 heures du matin deux jeunes individus qui s'étaient rendus coupables, dans la nuit, de deux vols avec violences de téléphones portables, à Rouen (Seine-Maritime).

C'est un témoin qui a alerté les forces de l'ordre alors qu'elles étaient en patrouille dans le secteur de la place Saint-Sever, rive gauche de Rouen. Ce passant donne un signalement précis des agresseurs d'un jeune homme de 21 ans qui a été frappé à coups de pied et de poing par deux individus à vélo. Ces derniers lui ont dérobé son téléphone portable (un IPhone 4) ainsi que son portefeuille contenant 80€ en espèces, une carte bancaire et ses papiers d'identité.

Des recherches sont entreprises et permettent de repérer rapidement les deux agresseurs présumés rue de Grainville, à Sotteville-lès-Rouen. Interpellés, ils sont formellement reconnus par la victime. Sur le plus jeune, âgé de 15 ans et demi, les policiers découvrent l'iPhone et une partie de l'argent. Son complice âgé de 18 ans est en possession de l'autre partie de l'argent.

Une fouille plus complète des deux suspects permet de retrouver aussi un autre IPhone 4 cassé et des chèques déjeuner dérobés avec violences quelques heures plus tôt à une jeune fille par ces deux mêmes individus.

Sur indication de l'un des mis en cause, le portefeuille volé place Saint-Sever est retrouvé dans une poubelle, mais sans la carte bancaire.

Placés en garde à vue, les deux jeunes gens, connus des policiers pour être des petites frappes, ont été jugés en comparution immédiate hier mercredi devant le tribunal correctionnel de Rouen. Le plus jeune, originaire des Hauts-de-Rouen, a fait l'objet d'une mesure de placement en milieu fermé pour six mois dans un centre de Reims (Marne). L'autre a écopé de six mois de prison avec sursis et deux ans de mise à l'épreuve.

A noter que leur victime s'est vu prescrire quatre jours d'interruption totale de travail (ITT).

Une procédure distincte a été ouverte concernant l'agression de la jeune fille.



















Publicité.





















Suivez-nous sur Facebook



L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31