Lutte anti-cambriolages dans l'Eure : trois nouvelles communes adoptent la "participation citoyenne"



Mis en ligne le Jeudi 2 Mai 2013 à 11:36



La lutte contre la délinquance et notamment contre les cambriolages est une priorité des services de l'Etat. "Dans l'Eure, rappelle la préfecture, deux dispositifs de prévention associant étroitement la population complètent efficacement le travail quotidien de forces de sécurité sur le terrain : la « participation citoyenne » et l’opération tranquillité vacances".

Dans cette optique, Pascale PIN, directrice de cabinet du préfet de l’Eure se rendra dans la commune de Saint-Sébastien de Morsent ce jeudi 2 mai dans l'après-midi pour constater sur le terrain le fonctionnement du dispositif « participation citoyenne ».

Des voisins vigilants

Elle ira à la rencontre des référents du quartier « le vert village » et de leurs habitants. Trois nouvelles conventions seront signées à l'occasion de ce déplacement avec les communes de Rougemontiers, Bus Saint Rémy et Saint Aubin sur Gaillon à la mairie de Saint-Sébastien de Morsent.

La « participation citoyenne » est fondée sur la solidarité de voisinage." Les personnes volontaires sont invitées à adopter une posture de vigilance à l’égard des comportements et événements suspects et les signaler aux autorités compétentes. Ce dispositif a fait ses preuves et a permis aux communes concernées, d’améliorer leur qualité de vie, leur quiétude, et de renforcer la cohésion des habitants d’un même quartier, devenus acteurs de leur propre sécurité", indique la préfecture.

La directrice de cabinet se rendra ensuite au commissariat d’Evreux pour constater le fonctionnement désormais tout au long de l’année de « l’opération tranquillité vacances ».

Le principe de cette opération : lorsque vous vous absenter de votre domicile, les services de police peuvent à votre demande, surveiller votre domicile ou votre commerce au cours de leurs patrouilles quotidiennes.


         Partager Partager