Différend conjugal à Rouen : l'auteur des coups de couteau placé en détention au Havre



Publié le 26/12/2012 à 11:02



L'homme de 66 ans soupçonné d'avoir tué son épouse âgée de 41 ans d'une dizaine de coups de couteau dimanche 23 décembre à Rouen (Seine-Maritime) a été placé en détention provisoire dans un service médicalisé de la maison d'arrêt du Havre, à Saint-Aubin-le-Routot mardi soir. Il a été mis en examen pour "homicide volontaire".
Son état de santé - il souffre d'insuffisance respiratoire grave nécessitant le port d'un appareil - n'avait pas permis dans un premier temps aux enquêteurs de la brigade criminelle de la Sûreté départementale de l'auditionner. Après autorisation du corps médical, il a pu finalement être entendu sur son lit d'hôpital dans la journée de mardi et s'expliquer sur les motivations qui l'ont conduit à commettre cet acte irrémédiable.
Au cours de l'interrogatoire, il a reconnu avoir frappé sa femme de plusieurs coups de couteau au cours d'une violente dispute alors que le couple se trouvait dans la cuisine de l'appartement rue Galilée, dans le quartier des Hauts de Rouen. Les deux enfants du couple, âgés de 2 et 4 ans, étaient semble-t-il à l'écart au moment des faits peu avant 18 h 30. C'est lui même qui a appelé police secours, quelques minutes après le drame.
Une information judiciaire a été ouverte au cabinet d'un juge d'instruction de Rouen, tandis que le parquet de Rouen a pris une ordonnance provisoire de placement (OPP) des deux enfants dans un foyer.


Article réactualisé ce mercredi à 11 h




MOTS CLES :









Le live
le 13/10/2019

Un pavillon embrasé à Boos (Seine-Maritime), deux personnes intoxiquées

Deux des trois occupants d'un pavillon ont été transportés au CHU de Rouen, légèrement intoxiqués dans l'incendie de leur pavillon square des...

le 11/10/2019

Feu de transformateur sur la zone portuaire du Havre

Plusieurs entreprises de la zone portuaire du Havre à Rogerville (Seine-Maritime) ont été privées d'électricité ce vendredi matin, à partir de 9...








AGENDA









Suivez-nous sur Facebook