Pour suivre infoNormandie
Facebook
Twitter
Threads
Mastodon
Newsletter


A la tête d'un trafic de drogue au Havre, il "tombe" pour une banale infraction au code de la route


Mercredi 15 Février 2023 à 15:13

Lors de la perquisition du domicile de ce Havrais de 22 ans, les policiers ont découvert 1 kg de résine de cannabis et une grosse somme d'argent en liquide. Il a été condamné à une peine de prison ferme



Le conducteur a été contrôlé à la suite d'une infraction au code de la route Illustration © Adobe Stock
Le conducteur a été contrôlé à la suite d'une infraction au code de la route Illustration © Adobe Stock
Un équipage de la brigade anticriminalité (BAC) a été amené à contrôler, dans l'après-midi du 8 février, un automobiliste qui venait de commettre une infraction au code de la route, rue Maurice Leblanc au Havre (Seine-Maritime).

Lors des vérifications, les fonctionnaires ont constaté que la photo qui figurait sur le permis de conduire ne correspondait pas.

Une perquisition fructueuse

​Les investigations ont alors conduit les policiers à découvrir sur lui un pochon de résine de cannabis ainsi qu'une plaquette confectionnée en barrettes destinées à la vente.

Le conducteur, un Havrais de 22 ans, a finalement daigné fournir sa véritable identité. Une perquisition a été effectuée à son domicile qui a permis de découvrir 1 kg de résine de cannabis, 7 000€ en petites coupures ainsi que des chaussures et de la maroquinerie de luxe. Estimées à 13 000€, ces marchandises ont été saisies dans le cadre des avoirs criminels.

Le trafic durait depuis deux ans

En garde à vue, interrogé par les enquêteurs de l'unité de lutte contre les stupéfiants et l'économie souterraine, le mis en cause a reconnu qu'il s'adonnait au trafic de stupéfiants depuis deux ans. Déféré le 10 février, devant un magistrat du parquet du Havre, il a été placé en détention provisoire jusqu'à sa comparution immédiate qui était prévue lundi 13 février.

Le tribunal judiciaire du Havre l'a condamné à 18 mois de prison, dont 12 mois avec sursis. Il a par ailleurs révoqué un sursis de 3 mois dont il faisait l'objet et a prononcé son maintien en détention.  





              


Nouveau commentaire :

Modération des commentaires
* La rédaction de infoNormandie.com se réserve le droit de supprimer ou de ne pas publier tout commentaire pouvant contenir des propos à caractère violent, injurieux, diffamatoire, homophobe, sexiste et raciste.