Pour suivre infoNormandie
Facebook
Twitter
Threads
Mastodon
Newsletter


Attaque meurtrière d'un fourgon pénitentiaire dans l'Eure : les auteurs traqués par 200 policiers et gendarmes


Mardi 14 Mai 2024 à 20:02

Le commando qui a tué deux agents pénitentiaires et blessé grièvement trois autres est activement recherché. L'attaque d'un fourgon cellulaire à bord duquel se trouvait un détenu, Mohamed Emra, a eu lieu ce matin vers 11 heures au péage d'Incarville, dans l'Eure. Le plan Épervier a été déclenché et 200 policiers et gendarmes les traquent désormais.



A gauche : la voiture noire des assaillants qui a percuté le fourgon cellulaire. A droite : un des membres du commando armé d'un fusil d'assaut. Ces images sont extraites d'une vidéo tournées ce matin à bord d'un autocar - Document © DR/X
A gauche : la voiture noire des assaillants qui a percuté le fourgon cellulaire. A droite : un des membres du commando armé d'un fusil d'assaut. Ces images sont extraites d'une vidéo tournées ce matin à bord d'un autocar - Document © DR/X
Le garde des Sceaux, Eric Dupond-Moretti, a appelé, ce mardi soir, les agents du ministère de la Justice à respecter une minute de silence demain, mercredi 15 mai à 11h. Il recevra un peu plus tard, à 14 heures, l’Intersyndicale de l’administration pénitentiaire, place Vendôme.

Dans l'après-midi, le ministre de la Justice a vivement réagi à la mort de deux agents pénitentiaires, tués dans une embuscade tendue par un commando au péage d'Incarville, sur l'A154, dans l'Eure. Trois autres agents ont été blessés lors de cette fusillade qui a permis au détenu qui était dans le fourgon cellulaire de s'échapper. Le pronostic vital d'une des victimes, hospitalisées au CHU de Rouen, est toujours engagé ce soir.

Un commando armé et encagoulé

L'attaque a eu lieu alors que le convoi de l'administration pénitentiaire revenait par l'autoroute A13 du tribunal judiciaire de Rouen et regagnait la maison d'arrêt d'Évreux où le détenu, Mohamed Amra, un Rouennais de 30 ans, est incarcéré.

À hauteur du péage d'Incarville, une grosse cylindrée noire a percuté volontairement le fourgon. Quatre ou cinq hommes, habillés de sombre et cagoulés, ont surgi du véhicule lourdement armé et ont fait feu avec des fusils d'assaut à plusieurs reprises sur les agents du Pôle de rattachement des extractions judiciaires de Caen. Deux d'entre eux ont succombé à leurs blessures, trois autres ont été blessés grièvement.

--------------------------------
L'un des agents tués était âgé de 52 ans, et travaillait depuis 1996 dans l'administration pénitentiaire. Il était père de deux enfants, des jumeaux, nés en 2003, qui allaient fêter leur anniversaire dans quelques jours.
Le second agent, brigadier de 34 ans, travaillait dans la pénitentiaire depuis novembre 2009. Il attendait avec sa compagne la naissance d’un enfant. 

_________________________

Eric Dupond-Moretti: « Notre pays est en deuil »

Le plan Épervier a été déclenché : deux-cents policiers et de gendarmes, dont le GIGN, sont mobilisés pour tenter de retrouver au plus vite les criminels et le détenu évadé, a indiqué dans l'après-midi le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin. 

« L’administration pénitentiaire est en deuil, notre pays est en deuil. Tout est mis en œuvre pour retrouver les auteurs de ce crime ignoble. Ce sont des gens pour qui la vie ne pèse rien, ils seront interpellés, jugés et châtiés à la hauteur du crime qu’ils ont commis », a déclaré pour sa part Eric Dupond-Moretti., tout en apportant son soutien et ses pensées les plus émues aux familles endeuillées

Les agents du Pôle de rattachement des extractions judiciaires (PREJ) sont chargés d’exercer des missions d’escorte des personnes détenues sur la voie publique et sont à ce titre armés et dotés de gilets pare-balles. L’administration pénitentiaire compte 45 000 agents, dont 1 101 agents PREJ qui ont effectué plus de 130 000 missions en 2023. 

Pour cette extraction spécifique, le niveau d’escorte était de niveau 3 renforcé, Mohamed Amra étant un détenu qui n’était pas inscrit au répertoire des DPS (détenus particulièrement signalés).
 

Une fiche de recherche concernant Mohamed Emra a été diffusée aux forces de l'ordre
Une fiche de recherche concernant Mohamed Emra a été diffusée aux forces de l'ordre

Qui est "la Mouche", le détenu en cavale ?

Qui est précisément Mohamed Amra, surnommé "la Mouche" ?

Né le 10 mars 1994 à Rouen, il a déjà été condamné à treize reprises. Sa première condamnation remonte à 2009, il avait alors 15 ans. Sa dernière condamnation à 18 mois de prison ferme date du 7 mai dernier : il a été jugé par le tribunal judiciaire d'Évreux pour un vol par effraction commis dans une habitation dans l'agglomération d'Evreux. 

Il a été impliqué par le passé dans d'autres affaires de vol par effraction, violences avec usages ou menace d'une arme, association de malfaiteurs.  Il a par ailleurs été mis en examen pour tentative d'extorsion avec arme et tentative d'assassinat par un juge de Rouen pour des faits commis à Saint-Etienne-du-Rouvray  et pour enlèvement et séquestration ayant entraîné la mort dans une affaire instruite par un magistrat de Marseille. 
 

Un avis de recherche a été diffiusé aux forces de l'ordre et une notice rouge a été diffusée par Interpol, concernant Mohamed Amra
Un avis de recherche a été diffiusé aux forces de l'ordre et une notice rouge a été diffusée par Interpol, concernant Mohamed Amra







              













___________________



QR Code pour télécharger l'application infoNormandie