SEINE-MARITIME


Autour de 15 000 manifestants en Seine-Maritime contre la réforme des retraites



Par le 09/01/2020 à 18:03

Au 36e jour de grève, des manifestations se sont déroulées dans les principales villes de Seine-Maritime à l'occasion de cette journée nationale d'action contre la réforme des retraites. A Rouen, au moins deux manifestants ont été blessés lors d'affrontements avec la police et un autre a été interpellé



Les forces de l'ordre étaient en nombre à Rouen et au Havre -Illustration © DDSP76
Les forces de l'ordre étaient en nombre à Rouen et au Havre -Illustration © DDSP76
36e jour de grève et toujours autant de monde dans les rues pour s'opposer à la réforme des retraites. En Seine-Maritime, ce jeudi 9 janvier, quelque 15 000 personnes, selon les chiffres communiqués par la police, ont participé aux différentes manifestations : 7 400 à Rouen, 5 300 au Havre, 1700 à Dieppe, 200 à Lillebonne, 200 à Fécamp. D'autres rassemblements ont eu lieu comme à Eu où une centaine de personnes se sont mobilisées. 

Dans les cortèges, notamment à Rouen, la tension était palpable. Les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogène et jouer de la matraque pour empêcher les débordements. Un retraité d'une soixantaine d'années a été blessé à la tête, victime d'un coup de matraque, a rapporté notre confrère France 3 Normandie qui évoque également, un deuxième blessé dans les mêmes conditions. Un autre a été interpellé et placé en garde à vue, en tout début de manifestation, pour participation à un attroupement et dégradations. Il avait le visage dissimulé, selon une source policière. 

Cette interpellation a suscité la colère d'autres manifestants qui se sont rassemblés à une quarantaine vers 17h30 devant l'hôtel de police, rue Brisout-de-Barneville.