Le live

Grève du 5 décembre : ce qu’il faut savoir  05/12/2019

Au Havre, les forces de l'ordre ont évacué en fin d'après-midi un rond point près du stade Océane - illustration @ DDSP76

Autour de 25 000 personnes ont manifesté en Seine-Maritime et 3 000 dans l’Eure contre le réforme des retraites. Aucun incident notable n’a été signalé. En revanche, une petite dizaine de manifestants ont été interpellés à Rouen et au Havre pour divers motifs. Bref retour sur cette journée de mobilisation

• Trois manifestants interpellés au Havre

Trois jeunes gens, âgés de 17 et 20 ans, ont été interpellés en fin d’après-midi au Havre, alors que les forces de l’ordre venaient de procéder à l’évacuation d’un barrage près du stade Océane, vers 17h30.

Alors que la manifestation qui a rassemblé autour de 7300 personnes était terminée, 200 manifestants se sont regroupés près du stade Océane. Certains - une centaine environ - avaient le visage dissimulé et armés de barre de fer, selon une source policière.

Lors de l’opération d’évacuation, après sommation, les forces de l’ordre ont dû faire usage de grenades lacrymogènes pour les contraindre à se disperser. C’est donc à ce moment là, que trois d’entre eux ont été interpellés pour participation à un attroupement armé, outrage et rébellion.

  • 3 000 manifestants à Evreux (Eure)

Dans l'Eure, la manifestation contre la réforme des retraites a rassemblé cet après-midi autour de 3 000 personnes, selon le chiffre communiqué par la direction départementale de la sécurité publique (DDSP). Aucun incident n'a été constaté.

Des gilets jaunes ont occupé une partie de la journée le rond-point de Cocherel, à l'entrée d'Evreux. 
 

• Forte participation en Seine-Maritime : plus de 23 000 manifestants avant midi

Trois manifestations ont lieu en Seine-Maritime et le nombre de participants est élevé selon les premiers chiffres comptabilisés en fin de matinée par les services de police : 13 000 manifestants à Rouen, 7 000 au Havre, 2 700 à Dieppe.
 

• Le rond-point des Vaches évacué : trois interpellations

Quelque 200 « gilets jaunes » ont bloqué totalement le rond-point des Vaches à Saint-Étienne-du-Rouvray, près de Rouen, ce matin à partir de 7h30. Les forces de l’ordre sont donc intervenues peu avant 9 heures pour procéder à l’évacuation des manifestants et au déblocage de la circulation.
Trois personnes ont par la même occasion été interpellées pour participation à un attroupement sur la voie publique. Elles ont été placées en garde à vue.
 
 

• 40% des écoles fermées en Seine-Maritime 

9h50
. Le SNUipp-FSU a recensé ce jeudi matin en Seine-Maritime un taux de grévistes de 73% et de 40% d’écoles fermées dans le département.

Le syndicat appelle les enseignants et autres personnels de l’Éducation nationale à participer aux manifestations qui sont organisées à Rouen à 10h cours Clemenceau au Havre à 10h à Franklin et à Dieppe à 10h30 à la gare.
 
 
infoNormandie

Incendie de maison à Caudebec-lès-Elbeuf : une femme intoxiquée par les fumées  30/11/2019

illustration
Les sapeurs-pompiers étaient toujours en cours d'intervention à 17h30, ce samedi, à Caudebec-lès-Elbeuf (Seine-Maritime) où ils ont été appelés à se rendre un heure plus tôt pour un incendie d'habitation, rue Revel.



La propriétaire de la maison ayant inhalé des fumées a été prise en charge par les sapeurs-pompiers. Son transport ou non vers un hôpital devait être décidé après examen. 



L'origine du départ de feu est pour l'heure inconnue. 



Quatre engins et seize sapeurs-pompiers sont sur place.  



 
infoNormandie

Seine-Maritime : heurtés par un véhicule, deux enfants légèrement blessés au Havre  20/11/2019

Illustration © Sdis76
Deux enfants de 6 et 8 ans ont été légèrement blessés après avoir été heurtés par un véhicule qui circulait à environ 20 km/h.

L'accident est survenu ce mercredi vers 14h45, avenue du 8 Mai 1945 au Havre (Seine-Maritime). Les deux petites victimes ont été prises en charge par les sapeurs-pompiers et transportées aux urgences pédiatriques de l'hôpital Jacques-Monod à Montivilliers. 

Une enquête a été ouverte par la police afin de déterminer les circonstances exactes de l'accident.
 
infoNormandie

Eure : un pousseur et une barge à la dérive sur la Seine, après la rupture des amarres  15/11/2019

Illustration @ Infonormandie
Un pousseur attaché à une barge est parti à la dérive sur la Seine ce vendredi matin après la rupture de son câble d’amarrage. Le convoi était stationné à quai à Pressagny-l’Orgueilleux, près de Vernon dans l’Eure.

Les sapeurs-pompiers sont intervenus vers 6 heures ce vendredi matin avec des plongeurs du centre de secours de Louviers, pour mettre le pousseur et la barge en sécurité a l’endroit qu’ils occupaient avant l’incident.
infoNormandie

Feu dans une charcuterie à Louviers (Eure) : 11 personnes au chômage technique  15/11/2019

Illustration @ Infonormandie
Les sapeurs-pompiers sont intervenus ce vendredi matin vers 6 heures rue du Maréchal-Foch à Louviers (Eure) où un début d’incendie s’est déclaré dans une charcuterie.

À leur arrivée, le feu avait été éteint. Il serait parti au niveau du tableau électrique d’une chambre froide pour une raison qui reste à déterminer.

L’incendie n’a pas fait de blessé, mais il entraîne une mesure de chômage technique pour onze salariés, précise le centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (Codis).
infoNormandie

Feu de cave dans un restaurant du Havre : trois commerces évacués ce matin  08/11/2019

L'intervention a mobilisé 13 sapeurs-pompiers - illustration @ Infonormandie
Les sapeurs-pompiers sont intervenus ce vendredi matin vers 9 heures rue Robert de la Villehervé au Havre (Seine-Maritime) pour éteindre un feu de cave dans un restaurant.

Trois commerces situés à proximité ont été évacués par précaution, le temps de circonscrire le feu au moyen d’une lance à incendie. La cave contenait divers matériels.

Aucune mesure de chômage technique n’est envisagée pour le personnel du restaurant, indique le centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (Codis).

Treize sapeurs-pompiers ont été mobilisés sur les lieux.
infoNormandie

Un bâtiment désaffecté endommagé par un incendie à Ouville-la-Rivière (Seine-Maritime)  04/11/2019

©infoNormandie
Un bâtiment désaffecté de 500 m2 environ situé sur la commune de Ouville-la-Rivière, en Seine-Maritime, a été partiellement endommagé ce lundi matin par  un début d'incendie. Le feu s'est déclaré vers 10h30, rue du Coton.

Les sapeurs-pompiers ont constaté à leur arrivée que des flammes sortaient en périphérie de la toiture. Ils ont déployé deux lances pour venir à bout du sinistre. A 11h30, l'incendie, dont l'origine est ignorée, avait été circonscrit et les pompiers procédaient au dégarnissage afin d'empêcher toute reprise du feu.
 
Cette intervention a mobilisé vingt sapeurs-pompiers et six engins, précise le centre opérationnel départemental d'incendie et de secours (Codis76).


 
infoNormandie

Seine-Maritime : deux victimes, dont une incarcérée, dans un accident à Saint-Eustache-la-Forêt  30/10/2019

Illustration © infonormandie
Deux véhicule de tourisme sont entrés en collision ce mercredi peu avant 17 heures sur la D6015, à hauteur de Saint-Eustache-la-Forêt (Seine-Maritime).



A l'arrivée des sapeurs-pompiers, l'une des deux victimes, une femme de 37 ans, domiciliée à Etainhus, était incarcérée dans l'habitacle. Grièvement blessée, elle a été transportée, médicalisée, par l'hélicoptère de la sécurité civile, Dragon 76, vers le centre hospitalier Jacques Monod, près du Havre. 



Dans l'autre véhicule, une Citroën DS4, le conducteur, âgé de 20 ans, a également été blessé : il se plaignait de douleurs thoraciques et aux jambes. 



La départementale qui assure la liaison entre Saint-Romain-de-Colbosc et Gruchet-le-Valasse a été coupée dans les deux sens, le temps de l'intervention des secours, indique le centre opérationnel départemental d'incendie et de secours (Codis).



Une enquête a été ouverte par les services de police de Bolbec afin de déterminer les circonstances de l'accident.



infoNormandie

Grandes marées du 27 au 30 octobre : les recommandations de la préfecture maritime  27/10/2019

Photo @ Isabelle Compagnon

Du dimanche 27 octobre au mercredi 30 octobre prochains, de forts coefficients de marée sont attendus sur le littoral allant jusqu'à 111 pour le lundi 28 octobre.

Ces forts coefficients de marée peuvent attirer de nombreuses personnes sur le littoral de la façade maritime de la Manche et de la mer du Nord. C'est pourquoi, le préfet maritime appelle à la plus grande prudence de tous les usagers de la mer, et en particulier ceux qui pratiqueront la pêche à pied ou qui se promèneront sur le littoral soumis à la marée. Quelques minutes peuvent parfois suffire pour être isolé par la marée montante.

Les grandes marées ont pour conséquence d'augmenter le marnage (différence entre la hauteur de la pleine mer et celle de la basse mer) avec un brassage d'eau de mer plus important; elles rendent donc les courants marins plus forts et la mer plus dangereuse.

Il est donc fortement recommandé:

  • de consulter avant toute sortie en mer ou sur le littoral la météo, les coefficients et horaires de marée, et si nécessaire de se faire expliquer ce que cela implique concrètement;
  • de ne pas sortir seul et d'informer ses proches de ses intentions au préalable (lieu, heure de départ et si possible de retour);
  • de disposer d'un moyen de communication pour alerter les secours (téléphone portable  chargé pour joindre le 196 - les secours en mer, ou sur canal 16 de la VHF);
  • de rester à proximité d'un point de repli et de conserver un point de repère visuel sur le littoral (en montant, la marée peut modifier considérablement la perception de l'environnement).
infoNormandie

Gilets jaunes et Lubrizol : 200 manifestants à Dieppe, 450 à Rouen  26/10/2019

Une manifestation des Gilets jaunes s'est déroulée ce samedi 26 octobre à Dieppe (Seine-Maritime). Elle a rassemblé  deux-cents personnes, à partir 10 heures, selon la police. Les manifestants ont fait usage de jets de mortiers d'artifice. 

A Rouen, entre 400 et 450 personnes toujours très sensibilisées par l'affaire de l'incendie de l'usine Lubrizol et de ses conséquences pour la santé ont défilé dans l'après-midi. Les manifestants, encadrés par la CGT, se sont rassemblés devant le palais de justice puis ont défilé dans le centre ville en empruntant les rues Jeanne-d'Arc, Lecanuet, de la République, du Général Leclerc jusqu'au théâtre des Arts où a eu lieu la dislocation vers 17h30.
« Notre passé sent Lubrizol, notre avenir sent le cancer », pouvait-on lire sur les banderoles.

Beaucoup de médias nationaux avaient fait le déplacement à Rouen. 
infoNormandie

1 2













AGENDA









Suivez-nous sur Facebook