L'info en continu

Braquages en série à Elbeuf : un suspect arrêté cette nuit en rentrant à son domicile


Vendredi 21 Janvier 2022 à 11:08

Un malfaiteur soupçonné d'être l'auteur de cinq des huit vols par extorsion avec arme commis depuis le 14 novembre au préjudice de commerçants de l'agglomération d'Elbeuf. Le suspect, âgé de 28 ans, a été interpellé cette nuit près de son domicile dans le centre-ville d'Elbeuf



Les patrouilles et surveillances avaient été renforcées dans le centre ville d'Elbeuf depuis plus d'une semaine - Photo © DDSP76
Les patrouilles et surveillances avaient été renforcées dans le centre ville d'Elbeuf depuis plus d'une semaine - Photo © DDSP76
Un homme de 28 ans a été interpellé et placé en garde à vue dans le cadre de l’enquête ouverte sur une série de « braquages de proximité » commis dans l’agglomération d’Elbeuf-sur-Seine, en Seine-Maritime.

Le suspect a été appréhendé peu avant minuit, cette nuit de jeudi à vendredi, alors qu’il rentrait chez lui dans le centre-ville d’Elbeuf. La brigade anticriminalité (BAC) avait placé son domicile sous surveillance depuis quelques heures. L'homme, très grand et d'origine africaine, avait été identifié préalablement par les enquêteurs suite aux recoupements et éléments recueillis lors des investigations (audition des victimes, exploitation de la vidéo-surveillance, enquête de voisinage, mode opératoire...).

Soupçonné de cinq braquages

Il est soupçonné d'au moins cinq vols par extorsion sous la menace d'une arme au préjudice des  magasins Manon Flore (braqué à deux reprises), Okaïdi, La Mie Câline et C BD Land, des commerces tous situés rue des Martyrs dans le centre-ville d'Elbeuf.

Trois autres braquages commis selon le même mode opératoire ont été commis, dans l'agglomération elbeuvienne : une boulangerie et une épicerie à Caudebec-lès-Elbeuf  le 14 novembre, et le magasin Aldi à Cléon, tout récemment.


Condamné pour des violences conjugales

 Une perquisition du domicile du suspect a été effectuée immédiatement après son arrestation. On ignore si des éléments permettant de le confondre dans ces braquages ont été découverts. Cependant, aucune arme à feu (réelle ou fictive) n'aurait été retrouvée, selon nos informations.

L'homme faisait l'objet d'une fiche de recherche en vue de l'exécution d'une peine à un an de prison pour des violences conjugales.

Plus d'informations à venir sur infoNormandie




              
























Publicité