Une machette et une dague de combat dans le gilet tactique du perturbateur arrêté à Rouen


Publié le 19/04/2022 à 11:05 - mis à jour le 19/04 - 14:16




L’homme était armé d’une machette dont la lame mesurait une quarantaine de centimètres - illustration @ Adobe Stock
L’homme était armé d’une machette dont la lame mesurait une quarantaine de centimètres - illustration @ Adobe Stock
Équipé comme un survivaliste, un homme d’une trentaine d’années a été interpellé dans la nuit du vendredi 16 avril, rue aux Juifs à Rouen (Seine-Maritime).

Les policiers ont d’abord été appelés à intervenir vers 2h30 du matin, à la demande de riverains, pour un perturbateur dans les parties communes d’un immeuble.

Des armes, une boussole et des jumelles

Au quatrième étage dudit immeuble, les forces de l’ordre ont constaté la présence d’un homme vêtu d’un gilet tactique, particulièrement véhément et proférant des insultes à leur endroit.

Quelques minutes plus tôt, le même homme avait menacé des passants dans le quartier.

En s’approchant, les fonctionnaires ont alors remarqué que le suspect tenait dans une main une machette dont la lame faisait une quarantaine de centimètres. Il s’est avéré que l’individu était également en possession dans son gilet d’une dague de combat de 18 cm, d’une boussole, d’une paire de jumelles et d’une quinzaine de cartouches 9mm.

2,12 g d’alcool dans le sang

Le trentenaire, qui avait 2,12 g d’alcool dans le sang, a été interpellé sans opposer de résistance et placé en garde à vue pour port d’armes prohibées et outrages sur personne dépositaire de l’autorité publique.

Il a été remis en liberté après s’être vu notifier une convocation par officier de police judiciaire pour le 17 octobre 2022.


              










- Publicité



Publicité









Publicité


Qui sont les quinze députés élus en Seine-Maritime et dans l'Eure. Ils sont ici