Seine-Maritime : l'octogénaire se jette sous un train après le décès accidentel de son épouse sous ses yeux




Par infoNormandie - Lundi 11 Octobre 2021 à 11:04


D'après les éléments recueillis par les enquêteurs, l'octogénaire s'est jeté sous le train de travaux à quelques dizaines de mètres de la D438 où son épouse a été tuée par une voiture deux jours plus tôt -
D'après les éléments recueillis par les enquêteurs, l'octogénaire s'est jeté sous le train de travaux à quelques dizaines de mètres de la D438 où son épouse a été tuée par une voiture deux jours plus tôt -
Un homme âgé de 80 ans s'est donné la mort en se jetant sous un train de travaux, ce dimanche matin à hauteur de la commune de La Londe (Seine-Maritime). Selon nos informations, l'octogénaire n'a pas supporté le décès accidentel de son épouse, âgée de 75 ans, fauchée par une voiture  sous ses yeux deux jours plus tôt en forêt de La Londe.

► Tuée en traversant la route en forêt de La Londe

On en sait plus sur les circonstances de l'accident de circulation qui a coûté la vie à une femme vendredi en milieu d'après-midi.

Le drame est survenu sur la D 438, entre La Londe et Grand-Bourgtheroulde. Un couple de personnes âgées se promenait en forêt de la Londe, en bordure de la route départementale. La femme aurait entrepris de traverser la route alors qu'au même moment arrivait une Renault Clio : elle a été percutée de plein fouet au niveau de la route forestière de la Mare curée.

A lire aussi ► Seine-Maritime : une piétonne tuée par un véhicule en traversant la route à La Londe

La septuagénaire était en arrêt cardio-respiratoire à l'arrivée des sapeurs-pompiers qui ne sont pas parvenus  à la réanimer. Son décès a été déclaré sur place par le médecin du SMUR d'Elbeuf.

En état de choc, le mari de la défunte, âgé de 80 ans, a été conduit à l'hôpital.

Le conducteur de la Clio, un homme de 31 ans originaire de Bosroumois (Eure) a déclaré aux enquêteurs qu'il n'a pas vu la piétonne qui traversait la route.

► Très affecté, le mari se jette sous un train

Ce dimanche, les secours ont été appelés à se rendre dans le même secteur de La Londe, à l'intérieur de la forêt pas très loin du drame de vendredi.

Ils ont été prévenus vers 8h15, qu'un homme venait d'être percuté par un train effectuant des travaux de maintenance sur les voies SNCF entre Elbeuf et Bourgtheroulde (il s'agit de la ligne Rouen - Caen).

Inconscient et grièvement blessé à l'arrivée des sapeurs-pompiers, l'homme de 80 ans, n'a pu être réanimé. Son décès a été constaté sur place par le médecin du SMUR. 

► Une carabine découverte sur les lieux du drame

Selon les premiers éléments recueillis par les policiers, qui ont entendu le conducteur du train et trois agents de la SNCF, l'octogénaire s'est jeté sous le train à son passage. 

A proximité, les enquêteurs ont découvert une carabine 22 long rifle approvisionnée. Elle n'avait pas été utilisée. Tout indique, selon une source judiciaire, que l'homme, très affecté par ce drame, n'a  pas supporté le décès de son épouse et a préféré en finir avec la vie. 

Le couple était domicilié à Petit-Couronne, dans l'agglomération rouennaise.

A lire aussi ►  Un octogénaire percuté mortellement par un train de travaux entre Elbeuf et Bourgtheroulde