FAITS DIVERS


Seine-Maritime : de l'héroïne et 23 000€ saisis chez le fournisseur d'un chauffeur de bus scolaire



Par le 30/09/2020 à 17:27

Un trafic de stupéfiants a été mis au jour à la faveur d'un contrôle réalisé par les policiers de Bolbec à bord d'un car de ramassage scolaire, hier à Port-Jérôme-sur-Seine. Près de 300 grammes d'héroïne et une importante somme d'argent ont été saisis



Les policiers de l'équipe cynophile du Havre ont passé le car scolaire au crible avec leur chien anti-drogue - Photo © Commissariat de Bolbec/Twitter
Les policiers de l'équipe cynophile du Havre ont passé le car scolaire au crible avec leur chien anti-drogue - Photo © Commissariat de Bolbec/Twitter
Un chauffeur de bus scolaire et son fournisseur présumé sont en garde à vue au commissariat de police de Bolbec/Lillebonne, en Seine-Maritime. Il ont été interpellés mardi 29 septembre pour usage, détention et trafic de stupéfiants. 

L'affaire a débuté lors d'un contrôle à bord d'un car de ramassage scolaire, dans la matinée d'hier, à Port-Jérôme-sur-Seine. Le véhicule avait sans doute été ciblé par les policiers qui étaient accompagnés d'une équipe cynophile spécialisée dans la recherche de stupéfiants. Les recherches à bord du bus ont ainsi permis de découvrir, au niveau du poste de conduite, un emballage ayant contenu de l'héroïne. 

Lors de la fouille du conducteur, âgé de 48 ans, les enquêteurs de la sûreté urbaine de Bolbec ont également retrouvé quatre cachets de méthadone, un produit de substitution à la drogue. Le quadragénaire a été placé en garde à vue. La perquisition effectuée à son domicile n'a rien donné. En revanche, une somme de 300 € en petites coupures a été saisie dans sa voiture personnelle ainsi qu'une balance de précision. 

Près de 300 g d'héroïne et 23 000€ saisis

Les éléments recueillis lors de l'audition du suspect ont mis les enquêteurs sur la piste de son fournisseur, un homme de 33 ans domicilié à Lillebonne. Ce dernier a été interpellé en fin de journée. A son domicile, 65 grammes d'héroïne et des produits de coupe ont été saisis. Mais c'est surtout au domicile de ses parents, dans une commune des environs, que les policiers ont découvert plus de 220 grammes d'héroïne et 23 000 € en numéraire lui appartenant. Les parents ont été mis hors de cause.

Dans le cadre de l'enquête, un consommateur de 36 ans a également été interpellé incidemment au domicile du fournisseur. Il était en possession d'une centaine d'euros.