Rouen : une femme âgée se fait voler ses bijoux en or par un faux employé des eaux


Publié le 14/12/2021 à 10:55 - mis à jour le 14/12 - 14:46

La victime, âgée de 79 ans, a ouvert sa porte au voleur sans se méfier : « il inspirait confiance », a-t-elle déclaré aux policiers




Le soi-disant employé a fait semblant de vérifier les robinets et la qualité de l’eau - Illustration @ Pixabay
Le soi-disant employé a fait semblant de vérifier les robinets et la qualité de l’eau - Illustration @ Pixabay
Une femme de 79 ans a été victime d’un vol par ruse, lundi 13 décembre, dans le centre-ville de Rouen (Seine-Maritime). Vers 9h30, un homme déclarant être employé de la compagnie des eaux sonne a l’interphone d’une personne âgée domiciliée rue du Gros-Horloge. Il explique venir pour vérifier la qualité de l’eau et la tuyauterie.

La septuagénaire lui ouvre sa porte et le fait entrer dans son appartement. Le soi-disant employé des eaux - « un homme qui inspirait confiance » selon la victime - lui explique poliment la nature de son intervention.

Sous le couvre-lit

Équipé d’un appareil, type manomètre, l’inconnu semble faire des relevés au niveau des robinets de la cuisine et de la salle de bain. Il prévient alors la vieille dame qu’il va devoir utiliser du mercure dans la tuyauterie. Pour les protéger et empêcher leur décoloration, il lui demande de mettre ses bijoux en or et son argent à l’abri dans un sac …sous le couvre-lit de la chambre.

Puis, les vérifications terminées, l’homme prend congé après avoir pris soin de préciser à la dame de ne pas rouvrir la chambre « avant plusieurs heures ».

Les bijoux ne sont plus là

Quelque peu interrogative, la septuagénaire va vérifier si ses bijoux sont toujours là et constate avec stupeur que le sac a disparu. Il contenait divers bijoux : alliance, chevalière, bracelet et pièce d’or. Des dollars ont également été dérobés.

La description fournie par la victime n’a pas permis aux policiers de retrouver le voleur. La police technique et scientifique a été chargée des constatations d’usage : recherche d’indices et de traces papillaires et génétiques dans l’appartement.


              










- Publicité



Publicité









Publicité


Qui sont les quinze députés élus en Seine-Maritime et dans l'Eure. Ils sont ici