FAITS DIVERS


Prise d’otages cet après-midi dans une banque du Havre : le Raid est attendu




Publié le Jeudi 6 Août 2020 à 17:33

[ACTUALISE] - L'homme armé a libéré trois des six otages qu'il retenait depuis 17 heures dans l'agence bancaire. Les policiers du RAID, l'unité d'élite de la Police nationale, sont arrivés sur place et Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur dit suivre la situation avec beaucoup d'attention



L'agence de la Bred est située dans le centre ville du Havre. Le secteur est bouclé par les forces de l'ordre depuis 17 heures  - Illustration
L'agence de la Bred est située dans le centre ville du Havre. Le secteur est bouclé par les forces de l'ordre depuis 17 heures - Illustration
Une prise d’otages est actuellement en cours dans une agence bancaire de la Bred-Banque Populaire , boulevard de Strasbourg, près de l'hôtel de police dans le centre-ville du Havre, en Seine-Maritime.

Selon nos informations, un homme muni d’une arme de poing a fait irruption dans la banque vers 17 heures et retient en otage six personnes en majorité des employés mais aussi des clients. L’individu, qui a d’ores et déjà été identifié (il s'agit d'un Havrais de 34 ans), aurait des revendications dont on ignore la nature. Il aurait souhaité notamment parler à la presse (il se serait exprimé sur Europe1).

Un troisième otage libérés vers 20 heures

Un premier otage, une femme qui travaille à la Bred, a été libérée vers 17h30 et un autre vient de recouvrer sa liberté, vers 19 heures, selon une source proche de l’enquête. Il n’y aurait pas de blessé.

Le quartier est bouclé par les forces de l’ordre. Le RAID, unité d’élite de la Police nationale, est attendu sur place d’un moment à l’autre.

Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, dit suivre « la situation au Havre avec beaucoup d’attention, en étroit contact avec le Préfet et le Directeur général de la Police nationale ».

Dernière minute
19 heures : un deuxième otage libéré et arrivée du RAID sur place. Les négociations avec le preneur d'otages ont débuté. 
20 heures : un troisième otage, une femme, libérée.
 
Le suspect âgé de 34 ans est connu pour des antécédents psychiatriques, et pour des faits de délinquance de droit commun, selon une source policière citée par BFMTV. Ses revendications ne sont pas claires à l'heure actuelle. Le trentenaire aurait été impliqué en outre dans une affaire de séquestration.

22h45 : le preneur d'otages a été interpellé en douceur par les hommes du RAID. Il a été placé en garde à vue au commissariat central du Havre. 

L'ancien Premier ministre, Edouard Philippe, maire du Havre, a adressé ses « félicitations et remerciements à la Police nationale et aux hommes du RAID qui, encore une fois, écrit-il sur son compte Twitter, ont fait un remarquable travail au service de nos concitoyens ». 

 
 












Accueil Accueil            









 

Suivez-nous sur Facebook