Pour suivre infoNormandie
Facebook
Twitter
Threads
Mastodon
Newsletter


Nouvelles menaces d'attentat contre huit lycées de la métropole de Rouen : un adolescent interpellé


Mercredi 20 Septembre 2023 à 12:11

Un jeune homme de 17 ans a été interpellé en milieu de journée, ce mercredi 20 septembre, annonce le parquet de Rouen. Il est entendu par la police judiciaire dans le cadre de l'enquête ouverte au sujet des menaces d'attentat dans des établissements scolaires de la Seine-Maritime et de l'Eure



La police a été chargée d'inspecter dans les moindres recoins chacun des établissements visés par ces menaces d'attentat - Illustration
La police a été chargée d'inspecter dans les moindres recoins chacun des établissements visés par ces menaces d'attentat - Illustration
De nouvelles menaces d'attentat ont été proférées envers des établissements scolaires de Seine-Maritime. Elles ont été adressées dans la matinée de ce mercredi 20 septembre, par mail, aux directions de huit lycées publics et privés de la métropole de Rouen.

Dernière minute
« Dans le cadre des alertes ayant visé plusieurs établissements scolaires de la Métropole rouennaise et de l’Eure, la DTPJ (police judiciaire, ndlr) a interpellé à la mi-journée un mineur de 17 ans. L’enquête débutant, aucune autre information ne sera délivrée à ce stade », annonce le procureur de la République, ce mercredi après-midi dans un communiqué.

Il s'agit des lycées Blaise-Pascal, Gustave-Flaubert, Jean-Baptiste de-la-Salle, Camille Saint-Saens, tous implantés à Rouen, ainsi que des lycées Marcel-Sembat et des Bruyères à Sotteville-lès-Rouen, du lycée Fernand-Léger à Grand-Couronne et du lycée professionnel Auguste-Bartholdi à Barentin.

Les huit lycées évacués

Aucune menace n’a à ce stade été confirmée, rassure la préfecture dans un communiqué. Toutefois, comme hier, mardi, la décision a été prise de faire évacuer l'ensemble des établissements concernés, « afin de permettre à la police nationale d’engager le protocole de levée de doute », précise la préfecture. Qui ajoute : « Toutes les dispositions sont prises afin que les élèves puissent réintégrer leur établissement dans les meilleurs délais ».

Des investigations sont en cours, sous l'autorité du procureur de la République de Rouen. L'enquête a été confiée à la direction territoriale de la police judiciaire.

Préfet et rectrice condamnent ces comportements

Le préfet de la Seine-Maritime et la rectrice de la région académique de Normandie font savoir qu'ils « condamnent fermement ces comportements, qui perturbent le bon fonctionnement des établissements concernés ».

Hier, mardi, sept établissements scolaires de l'agglomération de Rouen ont été la cible d'alertes à la bombe dans les mêmes conditions. Ils ont été évacués. Les recherches effectuées dans les locaux par la police se sont avérées vaines.

Lundi, dans l'Eure, c'est le centre de formation professionnelle des adultes (AFPA) d'Evreux qui avait reçu un mail faisant état de menaces d'attentat. Ce même établissement a fait l'objet d'une nouvelle menace mardi, selon nos informations. 
 





              




































___________________