« Les monstres de ma vie » : Fidji Gibert dénonce le harcèlement scolaire, mais pas seulement, dans un livre


Mardi 25 Août 2020 - 11:25

Agée de 20 ans, la jeune Normande, sous la plume du journaliste rouennais Frédéric Veille publie « Les monstres de ma vie » chez City éditions. Le livre paraît demain, mercredi 26 août



Fidji a 20 ans, elle veut briser les tabous du harcèlement et plus généralement de la violence en milieu scolaire et familial - Photo © DR
Fidji a 20 ans, elle veut briser les tabous du harcèlement et plus généralement de la violence en milieu scolaire et familial - Photo © DR
Fidji Gibert a 20 ans. Elle vit à Caen. Elle est mannequin et modèle photo professionnelle ! Elle aime prendre la pose pour les photographes ! Mais derrière ce regard qui peut être malicieux ou envoûtant se cache une tout autre personnalité.

Car si aujourd’hui Fidji est une jeune maman heureuse d’une petite Johanna, 4 ans, sa vie fut un enfer pendant 19 longues années. Une vie sans repère, sans mère, une vie où elle a subi la violence verbale de son père, puis les coups chaque jour un peu plus fort. Humiliée, martyrisée par ses frères, elle a aussi vécu de longues années de harcèlement scolaire qui l’on conduit à ne plus vouloir vivre.

Descente aux enfers

Puis, dans sa funeste descente aux enfers, c’est un homme dont elle était éperdument amoureuse qui l’a enfoncé un peu plus … jusqu’à la limite de la mort. Débarrassée de ce pervers narcissique qui l’a violé avant de lui faire un enfant, Fidji s’est relevée. Non sans mal. Non sans blessure.

C’est Frédéric Veille qui a recueilli et écrit le témoignage de cette jeune femme. Auteur de plusieurs best-sellers, dont « Je vous demande le droit de mourir » pour Vincent Humbert, le journaliste rouennais offre avec ce nouveau livre, son quatorzième, une vitrine médiatique indispensable dans la lutte contre le harcèlement scolaire et contre les violences faites aux femmes.

Car dans ce livre témoignage, Fidji Gibert se raconte, sans fard. Elle ose décrire la violence des coups de son géniteur, la cruauté des camarades de classe, l’emprise et la descente aux enfers que lui a fait subir celui qui partageait sa vie…

Briser les tabous

Vous ne sortirez pas indemne de cette lecture poignante, mais Fidji le veut ainsi. Car aujourd’hui, son but est d’aider les enfants victimes de harcèlement scolaire à s’en sortir, d’aider les enfants victimes de violences familiales à parler, d’aider les femmes sous emprise d’un conjoint.

Elle veut aider pour que toutes ces victimes apprennent à vivre, à nouveau, plus sereinement, à briser les tabous. Mais elle veut surtout délivrer un message : celui de toujours croire en soi. Car Fidji est une survivante ! Survivante de la violence des hommes.

Son livre à paraître demain, mercredi 26 août, est donc un formidable message d’espoir pour les enfants victimes de violences. Car en témoignant et en croyant en soi-même, on peut se relever et sortir de l’enfer.
 

Le livre de la jeune normande est à paraître demain, mercredi 26 août
Le livre de la jeune normande est à paraître demain, mercredi 26 août
Fidji Gibert « Les monstres de ma vie » - City éditions

Accueil Accueil