Deux appartements détruits par un incendie à Harfleur, près du Havre : un homme gravement brûlé sur tout le corps


[Actualisé] - Le feu s'est déclaré en fin d'après-midi dans un appartement au deuxième étage d'un immeuble de la rue du Gaz, à Harfleur. Un homme de 48 ans a été brûlé sur 60% du corps



Par infoNormandie - Dimanche 5 Septembre 2021 à 18:07


Les sapeurs-pompiers ont déployé deux lances dont une aérienne pour éteindre le feu et enrayer sa propagation à la toiture de l'immeuble - Photo © Sdis76
Les sapeurs-pompiers ont déployé deux lances dont une aérienne pour éteindre le feu et enrayer sa propagation à la toiture de l'immeuble - Photo © Sdis76
Un homme a été gravement brûlé dans l'incendie d'un appartement, cet après-midi, à Harfleur, près du Havre (Seine-Maritime).

Le feu s'est déclaré un peu avant 17h45 au deuxième étage d'un immeuble avec combles aménagées, rue du Gaz près du stade Henri-Mehl. L'appartement était entièrement embrasé à l'arrivée des sapeurs-pompiers qui ont déployé deux lances à incendie dont une sur échelle pour procéder à l'extinction du sinistre et enrayer la propagation à la toiture. 

► Brûlé sur le corps

Un homme, âgé de 48 ans, a réussi à s'extraire de l'appartement en feu. Gravement brûlé sur 60% du corps, il a été pris en charge par les sapeurs-pompiers et une équipe du service mobile d'urgence et de réanimation pour être transporté, en urgence absolue, par Dragon76, l'hélicoptère de la sécurité civile vers une structure médicale pour grands brûlés, à l'hôpital Percy à Clamart (Hauts-de-Seine).

Deux femmes en état de choc ont été examinées par un infirmier des sapeurs-pompiers. Leur état n'a cependant pas nécessité de transport vers un hôpital.

► Deux familles et deux locataires relogés

A 20 heures, les secours indiquaient que le déblai et dégarnissage étaient terminés. A l'issue des contrôles d'usage, les locataires non sinistrés ont pu réintégrer leur appartement.

Deux familles, soit quatre personnes, et deux locataires du 2ème étage vont devoir être relogés par de la famille. 

Une vingtaine de sapeurs-pompiers ont été engagés sur cette intervention qui était toujours en cours en début de soirée.




         Partager Partager