Pour suivre infoNormandie
Facebook
Twitter
Threads
Mastodon
Newsletter


Au Havre, un piéton a la jambe arrachée par un chauffard qui prend la fuite


Mardi 21 Mai 2024 à 11:46

Un homme de 36 ans marchait sur la bande d'arrêt d'urgence quand il a été percuté par un véhicule dont le conducteur a pris la fuite. L'accident est survenu samedi matin, vers 5 h 30, sur la Départementale 6382, entre Harfleur et Octeville-sur-Mer, près du Havre. Le chauffard est activement recherché.



L'accident est survenu sur la D6382, entre Harfleur et Octeville, à hauteur du parc de Rouelles. Le piéton circulait sur la bande d'arrêt d'urgence quand il a été percuté" - Illustration © Google Maps
L'accident est survenu sur la D6382, entre Harfleur et Octeville, à hauteur du parc de Rouelles. Le piéton circulait sur la bande d'arrêt d'urgence quand il a été percuté" - Illustration © Google Maps
Un automobiliste, en fuite après un accident de la circulation, est activement recherché par la police du Havre (Seine-Maritime). Samedi 18 mai, le chauffard a percuté violemment un homme qui circulait à pied sur le bas-côté de la D6382 entre Harfleur et Octeville.

L'accident s'est produit vers 5 h 30 du matin à hauteur du parc de Rouelles, précise une source policière. L'automobiliste ne s'est pas arrêté pour porter secours à la victime, qui a eu la jambe droite sectionnée au niveau du genou.

Transféré au CHU de Rouen

D'abord secouru par les sapeurs-pompiers, le piéton, âgé de 36 ans, a été pris en charge par une équipe du service mobile d'urgence et de réanimation (SMUR). Il a été transporté, avec un pronostic vital engagé, vers l'hôpital Jacques-Monod à Montivilliers, avant d'être ensuite transféré vers le CHU de Rouen, compte tenu de la gravité de ses blessures.

Une enquête a été ouverte par les services de police havrais. Tout est mis en œuvre pour retrouver l'automobiliste en fuite. 






              


Nouveau commentaire :

Modération des commentaires
* La rédaction de infoNormandie.com se réserve le droit de supprimer ou de ne pas publier tout commentaire pouvant contenir des propos à caractère violent, injurieux, diffamatoire, homophobe, sexiste et raciste.