Seine-Maritime : deux faux employés des eaux dérobent 7 500 € chez une personne âgée, à Fécamp


Publié le Lundi 7 Novembre à 11:24

A l'approche des fêtes de fin d'année, les usurpateurs et autres faux vendeurs de calendriers redoublent d'activité. En Seine-Maritime, à Fécamp et Déville-lès-Rouen, deux personnes âgées viennent d'en faire les frais



A Fécamp, les faux agents Veolia ont fait main basse sur les bijoux et les économies de la septuagénaire - Illustration
A Fécamp, les faux agents Veolia ont fait main basse sur les bijoux et les économies de la septuagénaire - Illustration
Deux personnes âgées ont été les victimes d'usurpateurs à quelques heures d'intervalle vendredi, à Fécamp et Déville-lès-Rouen, en Seine-Maritime.  Dans les deux cas, les auteurs n'ont pas été arrêtés.

A Fécamp, deux individus vêtus chacun d'une veste portant les inscriptions Veolia se sont présentés au domicile d'une femme âgée de 74 ans. Ils ont prétexté venir vérifier l'installation d'eau.

Après avoir été invités à entrer, les pseudo employés ont demandé à la retraitée d'ouvrir les robinets de la cuisine où, selon eux, il y a un problème. Ils préviennent qu'ils vont utiliser un produit qui pourrait endommager les objets de valeur. Les deux hommes conseillent donc à la septuagénaire de placer son argent et ses bijoux à l'abri dans le réfrigérateur (un mode opératoire déjà utilisé en Seine-Maritime). 

Bijoux et argent en "sécurité", les soi-disant employés des eaux ont alors insisté pour que la dame surveille les robinets dans sa cuisine. Lasse d'attendre, cette dernière s'est inquiétée et a finalement découvert que les deux hommes étaient partis en emportant ses bijoux d'une valeur de 1 500 euros et son argent, soit 6 000 euros en numéraires. 

Un faux facteur à Déville-lès-Rouen

A Déville-lès-Rouen, c'est un faux facteur prétextant venir vendre des calendriers (c'est l'époque) qui a a abusé de la générosité d'un homme âgé de 93 ans. L'inconnu a sonné à la porte et a présenté au nonagénaire quelques calendriers après s'être introduit dans le logement.

Le vieil homme a accepté d'en acheter en échange de 2 euros qu'il est allé chercher dans une boite posée sur le réfrigérateur. La transaction terminée, l'inconnu s'est proposé de remettre le couvercle sur la boite et en a profité pour s'emparer discrètement de la monnaie qui se trouvait à l'intérieur, soit 150 euros environ. Il s'est ensuite éclipsé tout aussi discrètement. 

Dans les deux cas, des enquêtes pour "vol par fausse" qualité et "vol par ruse" ont été ouvertes par les services de police. La description fournie par les victimes permettront-elles de retrouver les auteurs ?  A suivre 

Vol par ruse et fausse qualité : les conseils à suivre

N'ouvrez jamais la porte à une personne inconnue, quelque soit la raison invoquée. Ne laissez jamais entrer une personne inconnue chez vous. N'indiquez pas sur votre boîte aux lettres que vous êtes veuve ou veuf ou toute autre indication laissant penser que vous vivez seul (e).
 
Ne conservez pas trop d'argent liquide ou d'objets de valeur (bijoux..) chez vous.

En cas de doute, n'hésitez pas à faire le « 17 » ou le « 112 ».

Si vous êtes victime d'un vol à la fausse qualité ou d'un vol par ruse, ne paniquez pas : prévenez immédiatement les services de police en composant le17, votre réactivité permettra une intervention rapide visant à interpeller les auteurs.

Donnez toutes les informations utiles aux policiers : adresse de votre domicile, description des auteurs (la taille, leurs vêtements,...), mode opératoire succinct, et préjudice….

Ne touchez à rien chez vous en attendant le passage de la police qui relèvera les traces et indices laissés par les malfaiteurs.

Déplacez-vous au commissariat de police de votre secteur pour déposer une plainte.
 


              
infoNormandie



























Qui sont les quinze députés élus en Seine-Maritime et dans l'Eure. Ils sont ici




















Recherche sur Google