Quatre marins-pêcheurs recueillis en pleine nuit après une voie d’eau sur leur navire au large de Fécamp


Mardi 13 Octobre 2020 - 11:06

La Presqu’île, un chalutier dieppois, a lancé un appel de détresse alors qu’il se trouvait à une vingtaine de kilomètres de la côte normande. Son équipage a été évacué par l’hélicoptère de la Marine nationale. Récit



Le chalutier a été ramené au port de Fécamp. Son équipage est sain et sauf - Photo @ Préfecture Maritime
Le chalutier a été ramené au port de Fécamp. Son équipage est sain et sauf - Photo @ Préfecture Maritime
L’équipage d’un navire de pêche, composé de quatre marins, a été secouru cette nuit suite à une avarie au large de Fécamp (Seine-Maritime).

Le chalutier Dieppois, « La Presqu’ile », se trouvait en pleine mer à 22 km de la cote normande quand il a signalé, vers minuit, par radio être victime d’une importante voie d’eau.

Des l’appel de détresse reçu, le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Jobourg a activé un plan de secours, invitant, tout d’abord, les moyens les plus proches à se rendre vers le chalutier de 15 mètres en difficulté pour porter assistance à son équipage.

1,50 m d’eau dans la cale

Deux navires de pêche, Marie Galante I et Daniel Auguste, se sont déroutés. Dans le même temps, l’hélicoptère Caïman de la Marine nationale et la vedette Président Pierre Huby de la station de la société nationale de sauvetage en mer (SNSM) du Havre ont été engagés.

« Arrivé sur zone, et malgré des conditions difficiles avec une mer agitée (mer 4 sur l’échelle de Douglas), le Caïman Marine hélitreuille son plongeur à bord du La Presqu’ile. Il constate que la voie d’eau est trop importante (1,50 m dans la cale, ndlr) pour être maîtrisée par les moyens d’assèchement présents », a détaillé la préfecture maritime dans un communiqué de presse publié ce matin.

Évacués par l’hélicoptère de la Marine

Il a alors été décidé d’évacuer, via l’hélicoptère de la Marine, les quatre marins pêcheurs vers le sémaphore de Fécamp où ils ont été pris en charge, non blessés, par les sapeurs-pompiers.

Par précaution, le CROSS a demandé au navire de pêche Marie Galante I de rester à proximité du chalutier en difficulté jusqu’à l’arrivée de la SNSM du Havre. Avec l’accord des autorités portuaires du Havre/Antifer, il a été décidé de ramener la Presqu’ile au port d’Antifer. Le convoi est arrivé en toute sécurité au port d’Antifer peu avant 10 heures.

Lors de l’inspection du navire de pêche aucune voie d’eau au n’a été constatée, selon le centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (Codis). Quant à la fumée décelée dans la cale elle provenait d’un échauffement au niveau du moteur.


Accueil Accueil