Marche arrière dangereuse dans une trémie à Rouen : le chauffard était alcoolisé et sans permis



Mis en ligne le Vendredi 5 Février 2021 à 19:23

L’automobiliste, domicilié à Saint-Étienne-du-Rouvray, a été placé en garde à vue pour défaut de permis et d’assurance et conduite sous l’empire d’un état alcoolique



Illustration
Illustration
Le conducteur d’une Renault Clio n’a pas été très bien inspiré : en faisant une marche arrière dangereuse dans la trémie des Belges à Rouen, il a attiré l’attention d’une patrouille de police secours qui passait au même moment.

Il est près de 2 heures du matin, cette nuit du jeudi 4 février. Les policiers, circulant quai du Havre, voient une voiture qui s’engage dans la trémie, puis s’arrête subitement au bout d’une vingtaine de mètres et fait marche arrière.

La Clio repart sur le quai et, plus loin, bifurque vers le boulevard des Belges, poursuivi par la voiture de police, gyrophare allumé et avertisseurs sonores hurlant.

L’automobiliste finit par s’arrêter. En sortant de son véhicule, visiblement alcoolisé, il tient difficilement en équilibre devant les policiers qui lui demandent ses papiers. Il n’est pas seul à bord, mais en compagnie de deux femmes et de deux hommes.

Sans permis et positif à l’alcool

Le conducteur, âgé de 26 ans et domicilié à Saint-Étienne-du-Rouvray, déclare ne pas être titulaire du permis. La Clio qu’il conduit est une voiture d’emprunt qui n’est pas assurée. Soumis à un dépistage d’alcoolémie, qui se révèle positif, le chauffard présente un taux de 0,61 mg par litre de sang, soit 1,22 g dans le sang. Il est placé en garde à vue.

Les cinq occupants de la voiture, conducteur compris, devront s’acquitter chacun d’une amende de 135€ pour non-respect du couvre-feu.



         Partager Partager













FAITS DIVERS