Manifestations interdites dans le centre-ville de Rouen le week-end prochain, décide le préfet


Comme lors du mouvement des gilets jaunes, la préfecture a fixé un périmètre à l’intérieur duquel toute manifestation revendicative sera interdite samedi et dimanche prochain. Explications



Par infoNormandie - Jeudi 3 Décembre 2020 à 18:47


Samedi dernier, à Rouen, de violents incidents avaient émaillé la manifestation destinée à dénoncer le projet de loi de sécurité globale - illustration @ DDSP76
Samedi dernier, à Rouen, de violents incidents avaient émaillé la manifestation destinée à dénoncer le projet de loi de sécurité globale - illustration @ DDSP76
Dans la perspective de la manifestation prévue samedi 5 décembre à Rouen, à l’appel du collectif pour la défense des libertés fondamentales (CDLF) contre le projet de loi de sécurité globale, le préfet de Seine-Maritime a pris une mesure radicale, celle d’interdire toute manifestation dans le centre-ville.

Samedi dernier, la manifestation qui s'est déroulée contre les violences policières « s'est soldée par des actions violentes accompagnées de diverses dégradations et incendies », regrette le préfet Pierre-Henri Durand. 

« Ce type d'action est incompatible avec l'expression normale de la vie démocratique et le respect des libertés de chacun, y compris le droit de pouvoir effectuer ses achats en tout sécurité et sérénité dans le centre-ville commerçant », explique le représentant de l'Etat pour justifier cet arrêté qui prévoit l’interdiction de manifestations « à caractère revendicatif » dans le centre-ville de Rouen les samedi 5 et dimanche 6 décembre, de 10 heures à 22 heures.

Il convient pour lui d’« éviter la répétition de ces comportements irresponsables et inadmissibles ».

Le périmètre défini dans l’arrêté préfectoral est sensiblement le même que celui qui avait été imposé lors du mouvement des gilets jaunes.

Le périmètre interdit aux manifestants

Cliquer sur le plan pour l'agrandir
Cliquer sur le plan pour l'agrandir
Le périmètre d’interdiction de manifestation est déterminé par :

• Une limite Nord formée par la rue Jean Lecanuet, incluant la place de l'hôtel de ville (place du général de Gaulle).

• Une limite Ouest formée par la rue de Fontenelle.

• Une limite Sud formée par la rue Racine, la rue du général Giraud et la rue du
général Leclerc.

• Une limite Est formée par la rue de la République.

La FSU 76 dénonce la décision du préfet

La FSU de Seine-Maritime n’a pas tardé à réagir à la décision du préfet d’empêcher, indirectement, la « marche des libertés et des justices » prévue samedi, à 14h30, à l’appel du collectif pour la défense des libertés fondamentales (CDLF) entre le Théâtre des arts et la place Saint-Marc.

La manifestation destinée à exiger le retrait du projet de loi de sécurité globale aura lieu néanmoins sur la base d’un nouveau parcours qui contournera le périmètre interdit.




         Partager Partager