L'info en continu

Le braqueur présumé d'Elbeuf nie les faits : il a été écroué ce soir et l'enquête se poursuit


Samedi 22 Janvier 2022 à 19:11

Huit vols par extorsion avec arme ont été commis en quelques semaines chez des commerçants de l'agglomération d'Elbeuf. Suspecté d'entre être l'auteur, un homme de 28 ans a été interpellé. En garde à vue, il a nié les faits. Le parquet a décidé une poursuite d'enquête



L'homme suspecté d'être l'auteur d'une série de braquages dans le centre-ville d'Elbeuf a nié les faits dont il est accusé. Il a été présenté ce samedi après-midi à un magistrat du parquet de Rouen - Illustration © Adobe Stock
L'homme suspecté d'être l'auteur d'une série de braquages dans le centre-ville d'Elbeuf a nié les faits dont il est accusé. Il a été présenté ce samedi après-midi à un magistrat du parquet de Rouen - Illustration © Adobe Stock
L’homme de 28 ans, soupçonné d’une série de braquages contre des commerces d’Elbeuf (Seine-Maritime) a été déféré ce samedi en début d’après-midi au palais de justice de Rouen. Il a été écroué à la maison d’arrêt en vue de l’exécution d’une peine à un an de prison ferme pour violences conjugales, une condamnation antérieure pour laquelle il faisait l’objet d’une fiche de recherche.

Il nie les faits en bloc

Dans l’affaire des braquages d’Elbeuf, le magistrat du parquet n’a pas ouvert d’information judiciaire pour le moment. Il a opté pour une poursuite de l’enquête préliminaire, le suspect ayant nié farouchement pendant sa garde à vue les faits reprochés.


Le braqueur présumé a été interpellé dans la nuit de jeudi à vendredi, peu avant minuit, alors qu’il rentrait chez lui dans le centre-ville d’Elbeuf. Les enquêteurs l’avaient identifié et « logé » quelques heures plus tôt grâce à des informations le mettant en cause qui ont pu être recoupées avec celles qu’avaient recueilli les policiers de la sûreté départementale.

Soupçonné de 5 vols par extorsion

L’homme est soupçonné d’être l’auteur d’au moins cinq des huit vols par extorsion avec arme commis dans des magasins de Caudebec-les-Elbeuf, Elbeuf et Cléon entre la mi-novembre et mardi 18 janvier.

Le domicile du malfaiteur a été perquisition ainsi que d’autres endroits où il était susceptible de se rendre. Chez lui, seulement quelques centaines d’euros ont été découverts. Aucune arme à feu n’a été retrouvée, selon nos informations.



              
























Publicité