Le Havre : le conducteur sans permis tente de distancer la voiture des policiers


Vendredi 24 Avril 2020 - 16:33

L’auteur de multiples infractions routières a été pris en chasse par la BAC et s’est retrouvé coincé dans une impasse à Tancarville. Il n’avait pas de permis



Par mesure de sécurité, les policiers sont restés à distance du véhicule pris en chasse et dont le conducteur prenait des risques - illustration
Par mesure de sécurité, les policiers sont restés à distance du véhicule pris en chasse et dont le conducteur prenait des risques - illustration
Ce vendredi matin, vers 4 heures, l’attention d’un équipage de police est attirée par un véhicule qui multiplie les infractions au code de la route, cours de la République au Havre. La brigade anti-criminalité (BAC) se lance à sa poursuite, après avoir pris soin d’actionner gyrophare et avertisseurs sonores.

Mais le fuyard n’entend pas se faire rattraper : il accélère, et surtout, prend de gros risques sur la route. Du coup, la voiture de police garde ses distances pour écarter tout risque d’accident.

Coincé dans une impasse à Tancarville

Le véhicule roule à vive allure en direction de Tancarville. De loin, les policiers le voit s’engouffrer dans une impasse : il se retrouve ainsi coincé. Le conducteur est interpellé a son volant, tandis que le passager tente de s’enfuir. Sans succès.

Le premier est âgé de 20 ans. Il conduit sans être titulaire du permis et sans assurance. Lors de l’interpellation, les policiers découvrent sur lui quatre « cocottes » pouvant laisser penser qu’elles contiennent de l’héroïne ou de la cocaïne. Après examen, il s’avère qu’il s’agit en fait de petits cailloux. Le jeune homme voulait-il escroquer un éventuel client toxicomane ?

La voiture part en fourrière

Quoi qu’il en soit, le conducteur est placé en garde à vue pour refus d’obtempérer, conduite sans permis et assurance et quelques autres infractions. Son véhicule a été confisqué et placé en fourrière.

Le passager, âgé de 21 ans, pourrait être poursuivi quant à lui pour complicité de refus d’obtempérer.

En outre, les deux hommes devront s’acquitter chacun d’une amende de 135€ pour non-respect du confinement.


Accueil Accueil