Incendie mortel à Rouen : une cigarette mal éteinte à l'origine du départ de feu



Mis en ligne le Mardi 2 Juin 2020 à 10:09

Le corps sans vie de la sexagénaire a été découvert par les sapeurs-pompiers au rez-de-chaussée de la maison embrasée. L'origine de l'incendie serait accidentelle



Le corps sans vie de la sexagénaire a été découvert par les sapeurs-pompiers - Illustration © AdobeStock
Le corps sans vie de la sexagénaire a été découvert par les sapeurs-pompiers - Illustration © AdobeStock
Une femme est morte dans l'incendie de sa maison dans la soirée du vendredi 29 mai, rue du Fort Sainte-Catherine dans le quartier de Mont-Gargan à Rouen, en Seine-Maritime. Une cigarette mal éteinte serait à l'origine du départ de feu qui a été localisé à la tête du lit, dans la chambre du couple.

Les enquêteurs devraient en savoir davantage sur les causes du décès d'une femme de 61 ans, découverte sans vie au rez-de-chaussée d'une maison mitoyenne totalement embrasée à l'arrivée des sapeurs-pompiers. Un examen de corps est, en effet, prévu aujourd'hui, mardi 2 juin, à l'institut médico-légal. 

Le compagnon légèrement intoxiqué par les fumées

Le compagnon de la sexagénaire, un homme âgé de 77 ans, avait eu le temps de sortir du brasier et de se réfugier dans le jardin. Il était légèrement intoxiqué par les fumées quand il a été pris en charge par les secours qui l'ont transporté pour examen au CHU Charles-Nicolle à Rouen.

Pour les besoins de l'enquête, confiée à la permanence judiciaire, le service régional d'identité judiciaire (SRIJ) a procédé à des investigations de police technique et scientifique. 




        

















CRISE SANITAIRE

Covid-19. Taux d’incidence, pression hospitalière, vaccinations : les chiffres en Normandie

Le taux d’incidence a augmenté de 17% en une semaine. Le nombre des hospitalisations et des admissions en réanimation continue de croître