FAITS DIVERS


Ils s’apprêtaient à parachuter trois téléphones et une chicha par-dessus le mur de la prison d’Évreux



Publié le Lundi 6 Avril 2020 à 17:46


Difficile de passer inaperçu à 1 heure du matin en plein confinement et au pied du mur d’une prison. Un jeune homme l’a appris à ses dépens



Illustration
Illustration
Au cours de la nuit de samedi à dimanche, une patrouille de la brigade anti-criminalité a remarqué, rue Georges-Duhamel, deux hommes près du mur d’enceinte de la maison d’arrêt d’Évreux (Eure). A la vue des policiers en civil, ils ont pris la fuite abandonnant sur place un sac.

Lancés à leur poursuite, les forces de l’ordre ont réussi à en rattraper un des deux qui a été interpellé. Il s’agit d’un habitant de Sotteville-lès-Rouen, en Seine-Maritime, âgé de 19 ans.

Six chaussettes bien garnies

Dans le sac, six chaussettes prêtent à être parachutées par-dessus le mur de la prison à destination de détenus contenaient trois téléphones portables et leurs chargeurs, des paquets de cigarettes et de tabac, des briquets, une chicha en pièces détachées, ainsi que 2,1 g d’herbe et 1,7 g de résine de cannabis.

Les marchandises ont été saisies en vue de leur destruction.

Le jeune homme a été remis en liberté à l’issue de sa garde à vue. Il s’est vu notifier une convocation par officier de police judiciaire devant le tribunal pour le 28 septembre prochain.

Il devra en outre s’acquitter d’une amende de 135€ pour violation du confinement.





MOTS CLES : Eure, Police, Prison, Évreux



           






















Retrouvez ici les résultats définitifs du 1er tour des élections municipales dans l'Eure commune par commune (cliquer sur la photo)

AGENDA






Suivez-nous sur Facebook