Publié le Jeudi 10 Décembre 2020 à 15:22

Eure : le couple avoue 26 vols sur et dans des véhicules à Evreux, Gravigny et Saint-Sébastien-de-Morsent




Les suspects ont été identifiés grâce à la plaque d'immatriculation de leur voiture, repérée lors du dernier vol, lundi dernier. Ils ont été arrêtés à leur domicile à Evreux



Le couple a reconnu avoir dérobé, entre autres accessoires, des roues complètes sur des véhicules dans l'agglomération d'Evreux - Illustration © iStock
Le couple a reconnu avoir dérobé, entre autres accessoires, des roues complètes sur des véhicules dans l'agglomération d'Evreux - Illustration © iStock
Une femme de 31 ans et un homme de 32 ans ont été interpellés le mardi 8 décembre en début d'après-midi à leur domicile rue Carnot à Evreux (Eure). Le couple est soupçonné d'avoir commis près d'une trentaine de vols sur et dans des véhicules en stationnement, à Evreux, Gravigny et Saint-Sébastien-de-Morsent

Les faits ont été constatés entre le 23 juin dernier et le 7 décembre. Lors de leurs périples, les deux suspects ont dérobé des roues complètes, des accessoires automobiles et fouillés les véhicules pour s'emparer des objets à l'intérieur. Une partie du matériel ainsi amassé a été récupéré lors de la perquisition à leur domicile.

Trahis par leur plaque d'immatriculation

Les deux trentenaires ont été identifiés formellement alors qu'ils venaient de commettre un ultime vol, le lundi 7 décembre. La plaque d'immatriculation de leur voiture a été relevée, ce qui a permis aux policiers de remonter jusqu'à son propriétaire. Dès le lendemain, à 13 heures, ce dernier a été interpellé ainsi que sa compagne. 

Lors de leur audition en garde à vue, les mis en cause ont reconnu être les auteurs de vingt-six faits sur les vingt-huit faisant l'objet d'une plainte. Ils ont été déférés ce jeudi matin au palais de justice d'Evreux, pour être jugés en comparution immédiate dans l'après-midi. 

Elle gifle un policier et en mord deux autres

La jeune femme devra répondre, par ailleurs, devant le tribunal judiciaire, de violences volontaires sur personne dépositaire de l'autorité publique. Lors de son transport à l'hôpital, avant son placement en garde à vue, elle a giflé un des policiers chargés de sa surveillance et en a mordu deux autres, dont un au niveau de la cuisse.