FAITS DIVERS


Attaqués dans la rue par des chiens, une femme et un homme blessés sérieusement, près de Rouen



Publié le Mercredi 18 Décembre 2019 à 11:38


Les victimes sont un ouvrier qui travaillait sur un chantier à Saint-Étienne-du-Rouvray, une adolescente et une passante. Ils ont été mordus au visage et aux jambes. L’homme, en urgence absolue, a été conduit au CHU de Rouen



Les deux victimes ont été admises aux urgences du CHU de Rouen - Illustration @ infoNormandie
Les deux victimes ont été admises aux urgences du CHU de Rouen - Illustration @ infoNormandie
Une adolescente de 12 ans, une femme de 29 ans et un homme de 57 ans ont été blessés assez sérieusement après avoir été attaqués, sur la voie publique, par des chiens en divagation.

Les faits se sont produits ce mercredi matin, vers 7h50, heure à laquelle les sapeurs-pompiers de Seine-Maritime ont été appelés à intervenir rue des Acacias et rue Pierre-Semard à Saint-Étienne-du-Rouvray, dans la banlieue de Rouen.

Une oreille arrachée

Les secours ont pris en charge un homme qui présentait de graves blessures à la tête : il avait une oreille arrachée. Il a été transporté, en urgence absolue, au CHU Charles-Nicolle à Rouen. Le quinquagénaire travaillait, avec d'autres ouvriers,  sur un chantier de construction lorsqu’il a voulu porter secours à une femme qui se faisait attaquer par trois chiens, de race American Bully.

Peu de temps avant, une adolescente âgée de 12 ans qui attendant à un arrêt de bus avait été mordue, elle aussi, aux jambes par ces mêmes chiens qui s'en sont pris ensuite à une passante de 29 ans, laquelle a été mordue à quatorze reprises, en particulier aux jambes. Ces deux autres victimes ont également été transportées au CHU de Rouen.

Quatre équipages de policiers (brigade canine et police-secours) ainsi que dix sapeurs-pompiers ont été engagés sur cette intervention.

Les chiens placés dans un refuge

Après les faits, les trois American bully, des chiens qui ne sont pas soumis à déclaration, précise-t-on à l'hôtel de police, se sont enfuis vers la rue des Anémones pour aller retrouver leur maître qui est ensuite rentré chez lui.

Rapidement, les policiers nationaux assistés de la police municipale ont pu identifier cet homme de 44 ans, connus dans le quartier. Les trois chiens ont été récupérés par une société privée et placés dans un refuge le temps pour les enquêteurs de procéder à des vérifications, notamment de contrôler si les vaccins sont à jour.








           























Retrouvez ici les résultats définitifs du 1er tour des élections municipales dans l'Eure commune par commune (cliquer sur la photo)

AGENDA






Suivez-nous sur Facebook