Publié le Vendredi 2 Septembre à 21:02

70 sapeurs-pompiers mobilisés pour un incendie dans un navire à Petit-Couronne, près de Rouen


[Actualisé] - Le feu s’est déclaré ce soir dans une cale d’un navire transportant 8 000 tonnes de débris métalliques. Aucun risque de pollution et aucun danger pour la pollution assure dans la nuit la préfecture de Seine-Maritime



De gros moyens ont été engagés par le Sdis76 - illustration @ Adobe Stock
De gros moyens ont été engagés par le Sdis76 - illustration @ Adobe Stock
Des moyens importants - 70 sapeurs-pompiers et 40 engins - ont été engagés ce soir par le service départemental d’incendie et de secours (Sdis76) pour un incendie dans la cale d’un navire à Petit-Couronne (Seine-Maritime).

L’intervention a été déclenchée vers 18h30 suite à un dégagement de fumée dans les cales du navire vraquier « Épic » amarré à un quai du port Haropa à Petit-Couronne et transportant des débris métalliques, indique le centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (Codis76).

Il s’agit d’un navire de 190 m de long et de 32 m de large battant pavillon des îles Marshall.

Une équipe spécialisée en intervention à bord des navires et une équipe spécialisée en risques chimiques et technologiques ont été dépêchées sur les lieux.


8000 tonnes de débris métalliques dans la cale en feu

Le préfet de la Seine-Maritime a activé dans la soirée le centre opérationnel départemental pour coordonner les opérations.

« Ce feu couvant, dont l'origine est inconnue, est localisé dans l'une de ses 5 cales, qui contient environ 8 000 tonnes de débris métalliques  », détaille la préfecture dans un communiqué publié au milieu de la nuit.

Plusieurs moyens de refroidissement du navire ont été déployés et un remorqueur incendie du port de Rouen a été dépêché sur place.

« Le système d'extinction du navire s'avère défaillant. Une tentative de réparation de ce système est en cours. Des moyens alternatifs d'extinction sont par ailleurs à l'étude.
Cette opération d'extinction est susceptible de s'étaler dans la durée »
, précise le communiqué.

Pas de danger pour la population assure la préfecture

il n'y pas de risque de propagation, assure la préfecture : « tous les capteurs de toximétrie du SDIS sont déployés, ne révélant aucune détection à ce stade. Il n'y a pas de rejet extérieur ni de pollution  et la situation n'implique pas l'arrêt du trafic fluvial, et ne présente pas de danger pour la population ».

Enfin, le bilan provisoire communiqué par les secours en début de soirée, confirmé dans la nuit par les autorités ne fait état d’aucune victime et blessé.

Plus d’infos à venir




        
infoNormandie













-








Qui sont les quinze députés élus en Seine-Maritime et dans l'Eure. Ils sont ici















-