Violentes intempéries : une enquête est ouverte après la mort d’une femme à Rouen


Publié le Dimanche 5 Juin 2022 à 00:34

Le préfet de Seine-Maritime a annoncé l’ouverture d’une enquête après le décès d’une femme de 45 ans, emportée par une coulée de boue, rue Verte à Rouen



A rouen et dans plusieurs communes de l’agglomération, de nombreuses rues ont été inondées - Photo extraite d’une vidéo publiée sur Twitter par le député Damien Adam
A rouen et dans plusieurs communes de l’agglomération, de nombreuses rues ont été inondées - Photo extraite d’une vidéo publiée sur Twitter par le député Damien Adam
Une enquête en recherche des causes de la mort a été ouverte après le décès d’une femme, emportée par une coulée de boue lors des violentes intempéries de ce samedi en fin d’après-midi à Rouen (Seine-Maritime).

Les investigations ont été confiées au groupe d’appui judiciaire de la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP), annonce la préfecture de Seine-Maritime dans un communiqué publié en milieu de nuit et dans lequel le préfet, Pierre-André Durand, adresse ses condoléances à l’entourage de la victime.

Retrouvée sous une voiture

La victime, âgée de 45 ans, d’abord portée disparue, a été retrouvée coincée sous une voiture stationnée rue Verte, près de son domicile, dans le quartier de la gare de Rouen. Aussitôt alertés, les sapeurs-pompiers sont intervenus sur les lieux mais n’ont rien pu faire pour la femme qui a été déclarée décédée par le médecin du SMUR.

Ils ont procédé dans le même temps à «  des reconnaissances dans la rue afin de s’assurer qu’il n’y avait pas d’autres victimes ou blessés », précise la préfecture.

243 interventions des sapeurs-pompiers

Placé en vigilance orange comme 64 autres départements, la Seine-Maritime a été particulièrement touchée par les violents orages qui ont éclaté en fin d’après-midi et qui a concerné l’est et le sud-est du département.

Le dernier bilan établi par les sapeurs-pompiers fait état de 243 interventions, concentrées essentiellement dans les secteurs de Bois-Guillaume et de Mont-Saint-Aignan. Les secours étaient encore engagés dans 177 opérations, au milieu de la nuit.

Les services de police et de gendarmerie sont également intervenus à 23 reprises pour porter assistance et secours à des habitants.


363 foyers privés d’électricité

Par ailleurs, 363 foyers sont privés d’électricité, notamment sur les communes de Rouen, Pavilly, Compainville, Sainte-Austreberthe et Saint-Étienne du Rouvray. «  les opérations de rétablissement du courant se poursuivent », souligne la préfecture.

La Seine-Maritime qui était en vigilance orange est repassée ce soir en vigilance jaune pour les orages. Néanmoins, le préfet invite la population à observer « la plus grande prudence dans les prochaines heures et à signaler toute situation nécessitant l’intervention d’un service de secours ».




              






















Qui sont les quinze députés élus en Seine-Maritime et dans l'Eure. Ils sont ici

Publicité