Pour suivre infoNormandie
Facebook
Twitter
Threads
Mastodon
Newsletter


Une cyber-attaque informatique d'ampleur paralyse ce matin le Département de la Seine-Maritime


Le département de la Seine-Maritime révèle être depuis ce lundi matin victime d'une cyber-attaque informatique. Tous les services sont fortement impactés. Une plainte a été déposée. Tout est mis en oeuvre pour un retour à la normale, assure la collectivité



Publié le 10/10/2022 à 12:36,



Les services du Département de Seine-Mariitme sont fortement impactés par cette attaque informatique qui a lieu actuellement -
Les services du Département de Seine-Mariitme sont fortement impactés par cette attaque informatique qui a lieu actuellement -
Les services du département de la Seine-Maritime subissent depuis ce lundi matin une attaque informatique d’ampleur, apprend-on dans un communiqué publié à la mi-journée. Tous les réseaux ont été coupés afin d' isoler, sécuriser et sanctuariser la collectivité.
« Toutes les mesures sont mises en œuvre pour évaluer le préjudice, protéger les données des usagers, et rétablir notre capacité d’agir. En relation avec l’ANSSI (agence nationale de la sécurité des systèmes d’information), une pré-déclaration auprès de la CNIL et un dépôt de plainte ont été réalisés »

Le fonctionnement des services "très dégradés"

Cette cyber-attaque impacte très fortement le fonctionnement des services publics, qui sont "très dégradés" comme le détaille le communiqué du Département :
 
  • Dans le champ des solidarités humaines, le dépôt des dossiers APA et PCH est possible uniquement au format papier. Cependant, les directions concernées ne peuvent, pour le moment, instruire les nouveaux dossiers. En revanche, il n’y a aucun impact sur la gestion des dossiers et l’accompagnement des bénéficiaires du RSA.
     
  • L’accueil physique est en revanche possible dans nos 89 CMS où nos travailleurs sociaux honorent leurs rendez-vous prévus. Ce qui permet de poursuivre l’attribution des aides financières individuelles, notamment d’urgence, instruites par les travailleurs sociaux, via une démarche papier. De leur côté, les services de la PMI sont assurés normalement.
     
  • Concernant la MDPH, les procédures étant entièrement dématérialisées, le dépôt et l’instruction sont bloqués jusqu’à nouvel ordre.
     
  • Il est également impossible de déposer des dossiers individuels pour l’ensemble des dispositifs jeunesse, sport, bio éthanol et ZFE pour le moment. Le portail de subventions des aides aux communes est également indisponible.
     
  • La direction des routes et la direction de l’environnement sont en capacité de poursuivre leurs missions, notamment de sécurisation des usagers. Nos 8 bacs de Seine fonctionnent normalement comme les 6 sites et musées départementaux à ceci près que la billetterie ne peut accepter le paiement par carte bancaire.
     
  • L’espace numérique de travail des collèges est pleinement disponible. Il n’y a aucun impact dans le fonctionnement informatique des collèges. Par ailleurs, les distributions des tablettes aux élèves de 6e se poursuivent.
     
Le Département assure avoir mobilisé l’ensemble de ses moyens internes et fait appel à des moyens externes, de manière à tout mettre en oeuvre  « pour un retour à une situation normale le plus rapidement possible ».





              


Rouen. Des policiers menacés de mort par un voleur à la roulotte en situation irrégulière

Mardi 27 Février - 12:45

Rouen. Une pharmacie visée par une fausse alerte à la bombe rue d’Elbeuf

Mardi 27 Février - 11:52

Un feu de voiture se propage au garage puis à l'habitation à Valliquerville, près d'Yvetot

Lundi 26 Février - 17:56

Montivilliers. Un jeune homme de 17 ans intercepté au volant d’une voiture volée

Lundi 26 Février - 12:15

Eure. Une voiture percute un poteau EDF près de Broglie : 90 abonnés privés d'électricité

Dimanche 25 Février - 09:40
-----------------------------





QR Code pour télécharger l'application infoNormandie