Une adolescente en fugue retrouvée à Evreux au volant d’une voiture volée près de Conches-en-Ouche



Une jeune fille âgée de 16 ans a pris bien des risques pour échapper à un contrôle de police alors qu'elle était au volant d'une voiture volée sur le parking du foyer où elle est hébergée au Val-Doré



Publié le 02/08/2022 à 18:28 - mis à jour le 03/08 - 15:49

La jeune fille a refusé de s'arrêter au contrôle de police et s'est engagée dans une course poursuite avec les forces de l'ordre - Illustration
La jeune fille a refusé de s'arrêter au contrôle de police et s'est engagée dans une course poursuite avec les forces de l'ordre - Illustration
Une adolescente de 16 ans en fugue d’un foyer a été interpellée au volant d’une voiture volée, dans la nuit du vendredi au samedi 30 juillet, à Évreux (Eure).

En patrouille dans le secteur de l’hypermarché Cora, vers 3 heures du matin, un équipage du groupe d’appui judiciaire (Gaj) remarque aux abords du parking de la grande surface une Renault Zoé, correspondant à une voiture du même type signalée volée dans la soirée, près de Conches-en-Ouche.

Elle emboutit le parapet du pont Eiffel

Les policiers décident alors de procéder à un contrôle, mais à ce moment-là, refusant d’obtempérer. la conductrice accélère et prend  la fuite à vive allure en direction du boulevard de Normandie puis du boulevard Gambetta.

L’automobiliste prend d’énormes risques pour échapper aux forces de l’ordre lancées à sa poursuite. La conductrice franchit tous les feux rouges sans s’arrêter. Mais alors qu’elle est engagée sur le pont Eiffel, elle perd le contrôle du véhicule qui termine sa course dans le parapet.

La fuyarde, une jeune fille de 16 ans, est interpellée sans difficulté. Lors des vérifications, il est établi qu’elle a dérobé la Renault Zoé quelques heures plus tôt sur le parking du foyer où elle est accueillie à Val-Doré, près de Conches.

Des stupéfiants dans les poches

Suite à ce vol, la gendarmerie avait diffusé par radio le signalement du véhicule dérobé à tous les services de police et de gendarmerie.

Lors de son placement en garde à vue, l’adolescente a été trouvée en possession de plus de 2 grammes de résine de cannabis.

Après audition, et avoir fait l’objet d’une procédure pour refus d’obtempérer, conduite sans permis et détention de stupéfiants. elle a été confiée au responsable du foyer qui l’héberge, dans l’attente d’être présentée à un juge des enfants de Créteil (Val-de-Marne) en octobre prochain.


              










- Publicité



Publicité







Publicité


Qui sont les quinze députés élus en Seine-Maritime et dans l'Eure. Ils sont ici