Trafic de stupéfiants : un "point de deal" démantelé, deux adolescents interpellés sur les Hauts-de-Rouen


Près d'un kilo de stupéfiants (héroïne, cocaïne et résine de cannabis) a été saisi par les policiers rouennais dans le "quartier de reconquête républicaine". L'immeuble qui abritait un "point de deal" était sous surveillance depuis quelques mois



Publié le Mercredi 13 Janvier 2021 à 14:57


C'est dans un de ces immeubles de la rue Le Verrier, près du centre commercial de la Lombardie, que les policiers avaient identifié un point de deal  - Illustration © Google Maps
C'est dans un de ces immeubles de la rue Le Verrier, près du centre commercial de la Lombardie, que les policiers avaient identifié un point de deal - Illustration © Google Maps
Les policiers ont démantelé en fin de semaine dernière un trafic local de stupéfiants, dans le quartier des Hauts-de-Rouen (Seine-Maritime).  Deux suspects, dont un soupçonné de se livrer à un  trafic, ont été interpellés. Le principal mis en cause, âgé de 17 ans, a été mis en examen par un juge pour enfants et placé en détention provisoire jusqu'à son jugement. 

Depuis plusieurs mois, un immeuble de la rue Le Verrier, dans le secteur du centre commercial de La Lombardie, était dans le collimateur de la police. Régulièrement, des habitants de cet immeuble situé dans le "quartier de reconquête républicaine" se plaignaient d'incivilités et de dégradations de la part de jeunes fréquentant l'endroit, présenté pour être un « point de deal » des trafiquants de drogue. 

L'immeuble était sous surveillance

L'immeuble et ses abords ont donc été placés sous étroite surveillance ces dernières semaines, de la  Brigade spécialisée de terrain (BST). Le 7 janvier dernier, cette surveillance a fini par porter ses fruits avec l'interpellation en flagrant délit de deux jeunes gens. Ce jour-là, en fin de matinée, alors que des policiers faisaient le guet à l'extérieur, d'autres procédaient à des vérifications dans les étages de l'immeuble. 

C'est alors qu'ils sont tombés nez-à-nez, au huitième étage, avec deux individus porteurs de chacun un sac. L'un était encagoulé, le second avait le visage à moitié dissimulé par un cache-cou. A la vue des policiers, les suspects ont alors essayé de s'introduire dans un appartement. En vain. Ils ont alors redescendu quatre à quatre les étages pour tenter de s'enfuir mais ne sont pas allés bien loin :  ils ont été interpellés au bas de l'immeuble par les autres policiers en surveillance. 

Près d'un kilo de stupéfiants saisi

Les deux suspects ont été conduits à l'hôtel de police. Lors de la fouille des deux sacs en leur possession, 300 g d'héroïne, 35 g de cocaïne, 600 g  de résine de cannabis et 60 g d'herbe de cannabis ont été découverts ainsi qu'une cinquantaine de paquets de cigarettes de provenance douteuse. 

Des perquisitions ont été effectuées au domicile de chacun, et ont permis de saisir une somme de 1000 € en petites coupures. Les deux adolescents ont été déférés samedi 9 janvier devant le magistrat de permanence du parquet. Le principal mis en cause a été mis en examen par un juge pour enfants qui lui a notifié son placement en détention provisoire en attendant son procès.

Le second, lui, a été remis à son civilement responsable. L'enquête le concernant se poursuit afin de déterminer la provenance des cigarettes qu'il avait dans son sac.