Seine-Maritime : sa mère suicidaire, il appelle les secours et les menace avec des couteaux


Menacés par un homme armé de deux couteaux, les policiers ont gardé leur sang froid face à une situation qui aurait pu tourner au drame, à Saint-Étienne-du-Rouvray



Par infoNormandie - Vendredi 19 Février 2021 à 16:19


Menacé par le pistolet à impulsion électrique du policier, l’agresseur armé de deux couteaux a préféré se laisser interpeller - illustration
Menacé par le pistolet à impulsion électrique du policier, l’agresseur armé de deux couteaux a préféré se laisser interpeller - illustration
Des sapeurs-pompiers et policiers ont été pris à partie et menacés par un homme armé dont la mère avait tenté, à deux reprises, de se jeter du balcon au deuxième étage. Le sang froid des gardiens de la paix a permis d’éviter le pire.

La scène se déroule dans la nuit de jeudi à vendredi, dans un appartement situé au deuxième étage d’un immeuble de la rue des Alpes à Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime).

Au secours d’une femme suicidaire

Il est autour de minuit. Les sapeurs-pompiers sont avisés téléphoniquement par un homme qui demande leur aide. L’interlocuteur explique que sa mère vient de tenter, à deux reprises, se sauter du balcon.

Les pompiers arrivent rapidement sur place après avoir prévenu les services de police. Ils sont accueillis par le fils, un homme de 18 ans. Les secours proposent à la femme, âgée de 44 ans, de l’examiner et de la transporter au CHU de Rouen. Mais la quadragénaire refuse catégoriquement d’aller à l’hôpital.

Menacé, le policier sort son arme

Le fils, à l’origine de l’intervention des secours, se range soudainement du côté de sa mère. Il devient alors très agressif et menaçant. De fait, il saisit deux couteaux et pointent les lames en direction tant des pompiers que des forces de l’ordre.

Un gardien de la paix doit même reculer face à l’individu qui s’avance. Avec beaucoup de sang froid, il est alors contraint de sortir son arme de service pour intimider l’agresseur et l’obliger à garder ses distances. A cet instant, le fils empoigne sa mère et s’empresse de la mettre à l’abri dans une autre pièce de l’appartement.

Neutralisé et menotté

Face à la tournure des événements, la brigade canine, appelée en renfort, menace le fils de faire usage d’un pistolet à impulsion électrique. Le policier n’aura pas à s’en servir : le jeune homme est finalement neutralisé et menotté pour être emmené à l’hôtel de police de Rouen. Il sera placé en garde à vue pour tentative d’homicide sur personne dépositaire de l’autorité publique.

La mère de famille est quant a elle prise en charge par les sapeurs-pompiers et transportée au CHU. Sa fille âgée de 14 ans, témoin des faits, a également été conduite à l’hôpital.



         Partager Partager