Seine-Maritime : le violeur présumé d'une femme de 58 ans interpellé à Sotteville-lès-Rouen


Les policiers rouennais enquêtent sur deux viols. L'un a été commis mercredi à Saint-Etienne-du-Rouvray, le second ce jeudi matin à Sotteville-lès-Rouen. Dans les deux cas, les faits ont été commis au domicile des victimes. Un suspect, âgé de 36 ans, a été interpellé dans la deuxième affaire



Par infoNormandie - Vendredi 13 Août 2021 à 17:21


Dans certains cas, les agresseurs se sont introduits dans l'appartement situé au rez-de-chaussée de femmes célibataires  - Illustration ® Adobe
Dans certains cas, les agresseurs se sont introduits dans l'appartement situé au rez-de-chaussée de femmes célibataires - Illustration ® Adobe
Un homme de 36 ans était toujours en garde à vue ce vendredi 13 août, en fin d'après-midi, dans les locaux de la Sûreté départementale à Rouen (Seine-Maritime). Cet habitant de Sotteville-lès-Rouen, très défavorablement connu des services de police, a été interpellé pour viol moins d'une heure après le dépôt de plainte

Jeudi, vers 11 heures, une femme de 58 ans s'est présentée à l'hôtel de police, rue Brisout-de-Barneville à Rouen, pour signaler qu'elle avait été victime d'un viol, le matin même vers 9 heures. Alors qu'elle se trouvait dans le hall de son immeuble à Sotteville, elle a été abordée par un homme qui l'a suivie jusqu'à son appartement. Au moment où elle a ouvert sa porte l'inconnu l'a poussée violemment et s'est engouffré avec elle dans le logement. L'individu a ensuite abusé sexuellement de la quinquagénaire. 

► Le violeur présumé rapidement interpellé

La victime a pu fournir une description précise du violeur. Dès qu'il a eu connaissance des faits, le centre d'information et de commandement (CIC) de la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) a diffusé le signalement du suspect à tous les équipages. L'homme recherché a été rapidement repéré et interpellé, rue Gadeau-de-Kerville, par une patrouille de la compagnie d'intervention, un peu avant midi.

Placé en garde à vue, il a été longuement entendu par les enquêteurs de l'Unité des atteintes aux personnes. Il aurait été impliqué, par le passé, dans des affaires similaires, selon nos informations. Le mis en cause devait être présenté en fin d'après-midi à un magistrat du parquet de Rouen, en vue d'une mise en examen pour viol et agression sexuelle en état d'ivresse.

► Un autre viol commis la veille à Saint-Etienne-du-Rouvray

Une information judiciaire a été ouverte, une procédure qui va ainsi permettre aux policiers de poursuivre leurs investigations sur commission rogatoire du juge d'instruction.

Une autre plainte a en effet été déposée mercredi par une habitante de Saint-Etienne-du-Rouvray, qui a déclaré avoir été victime d'un viol. S'agit-il du même individu ? Dans l'immédiat, les enquêteurs restent prudents. D'autant qu'ils travaillent actuellement sur d'autres affaires d'agressions sexuelles et de violation de domicile ayant toutes été commises sur la rive gauche de Rouen, au domicile de femmes célibataires qui vivent au rez-de-chaussée.