Seine-Maritime : le magasin Lidl partiellement embrasé cette nuit à Saint-Étienne-du-Rouvray


[Actualisé] - L’incendie s’est déclaré vers minuit et a mobilisé au plus fort de l'intervention 51 sapeurs-pompiers et 23 engins, dont cinq lances. Une enquête est ouverte, elle a été confiée au groupe d'appui judiciaire qui examine toutes les pistes, y compris celle d'un acte criminel



Par infoNormandie - Lundi 19 Juillet 2021 à 01:22


Les sapeurs-pompiers combattent l’incendie avec quatre lances - Illustration @ Pixabay
Les sapeurs-pompiers combattent l’incendie avec quatre lances - Illustration @ Pixabay
Les sapeurs-pompiers de Seine-Maritime sont mobilisés, cette nuit de dimanche à lundi, à Saint-Étienne-du-Rouvray où un violent incendie s’est déclaré à l’intérieur du magasin Lidl, avenue Saint Yon.

A l’arrivée des premiers secours peu après minuit, le magasin était embrasé sur un tiers environ du bâtiment et la toiture percée tandis que l’incendie continuait de se propager.

A 1h30, le centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (Codis76) fait état de 50 sapeurs-pompiers engagés avec 19 engins. Cinq lances, dont certaines sur des moyens aériens, sont actuellement déployées.


La moitié du magasin en feu

Selon un bilan provisoire, plus d’une heure après le début de l’intervention, « le feu concerne dorénavant la moitié de l'établissement sur un total de 1500 m2 », observe le Codis.

Pour l’heure, aucune victime n’est à déplorer. Les sapeurs-pompiers poursuivent leurs actions de reconnaissance.

Tout le secteur est bouclé par les forces de l'ordre, afin de permettre aux secours d'intervenir dans les meilleures conditions.

L’absence de victime est confirmée

Le foyer principal a été éteint après trois heures d’efforts des sapeurs-pompiers - Photo @ SDIS76
Le foyer principal a été éteint après trois heures d’efforts des sapeurs-pompiers - Photo @ SDIS76
« Le foyer principal est éteint. L'extinction se poursuit sur les foyers résiduels », précise le Codis76 dans son dernier point publié à 3 heures ce matin.

« Les mesures de détection réalisées sous les fumées démontrent l'absence de risques graves et immédiats pour les personnes ».

Le nombre de sapeurs-pompiers engagés est maintenant de 51 et celui des engins de 23. Les opérations de déblai seront de longue durée.

L’absence de victime est par ailleurs confirmée par les secours.

Une enquête a été ouverte par les services de police. Elle est confiée au groupe d'appui judiciaire (GAJ). Des investigations de police technique et scientifique sont actuellement en cours afin de déterminer l'origine du départ de feu qui proviendrait d'une poubelle. Aucune piste, y compris celle d'un acte criminel, n'est écartée. 






         Partager Partager