FAITS DIVERS


Seine-Maritime : des policiers hors service pris à partie par un groupe d'une vingtaine d'individus à Rouen




Publié le Vendredi 14 Août 2020 à 15:02

Un des fonctionnaires, qui regagnait sa voiture personnelle, a été frappé à coups de pied et de poing dans une rue du centre-ville cette nuit. Il souffrirait d'une fracture au niveau du nez



Une enquête a été ouverte afin d'identifier et d'interpeller les agresseurs - Illustration
Une enquête a été ouverte afin d'identifier et d'interpeller les agresseurs - Illustration
Sept policiers de la compagnie départementale d'intervention (CDI), hors service et en tenue civile, ont été pris à partie dans la nuit de ce jeudi à vendredi dans une rue du centre-ville de Rouen (Seine-Maritime). Leurs agresseurs étaient une vingtaine. L'un des fonctionnaires a été violemment frappé au visage et souffre une fracture au niveau du nez. 

Les faits se sont produits vers 2 heures ce matin, dans le secteur des rues Cauchoise et de Fontenelles. Les fonctionnaires appartenant à la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) venaient de sortir d'un bar karaoke de la rue de Crosne et regagnaient leur véhicule personnel chacun de leur côté.

A coups de pied et de poing

L'un des fonctionnaires aurait été reconnu par un (ou plusieurs) des membres du groupe et, pour une raison inconnue, s'en serait pris à lui. Le policier a été frappé à plusieurs reprises à coups de pied et de poing par les agresseurs. Les autres policiers seraient alors intervenus pour prendre la défense de leur collègue. Le groupe d'assaillants s'est finalement dispersé. 

Ce matin, aucune interpellation n'avait eu lieu, selon nos informations. L'enquête a été confiée dans un premier temps au groupe d'appui judiciaire (GAJ). L'exploitation des caméras de vidéo-surveillance devrait permettre aux enquêteurs d'identifier les auteurs de ce qui semble être un règlement de compte en rapport avec la profession des policiers.











Accueil Accueil            









 

Suivez-nous sur Facebook