Pour suivre infoNormandie
Facebook
Twitter
Threads
Mastodon
Newsletter

L'Essentiel

Seine-Maritime. Un surveillant de collège placé en détention pour complicité de viol et agressions sexuelles


Un surveillant du collège Jehan Le Povremoyne a passé une première nuit en prison. Une information judiciaire a été ouverte à son encontre pour complicité de viol et agressions sexuelles sur des adolescents de 11 à 15 ans. 26 victimes ont été identifiées


Publié le 07/07/2023 à 15:29 -


Le mis en cause était surveillant au collège Jehan Le Povremoyne à Saint-Valéry-en-Caux
Le mis en cause était surveillant au collège Jehan Le Povremoyne à Saint-Valéry-en-Caux
Un surveillant du collège Jehan Le Povremoyne à Saint-Valéry-en-Caux, en Seine-Maritime, a été mis en examen et placé en détention provisoire, ce jeudi soir. Une information judiciaire a été ouverte à son encontre pour « complicité de viol sur mineurs de 15 ans, agression sexuelle sur un mineur de moins de 15 ans, agression sexuelle sur mineur de plus de 15 ans par personne ayant autorité, corruption de mineur de moins de 15 ans ».

26 victimes de 11 à 15 ans identifiées

Les faits reprochés à cet homme, placé en garde à vue le 4 juillet, sont d'une extrême gravité eu égard à ses fonctions au sein de l'établissement scolaire. L'enquête confiée à la brigade de recherche de la compagnie de gendarmerie de Fécamp a en effet permis d'identifier 26 victimes, âgées de 11 à 15 ans, pour des faits commis entre novembre 2022 et mai 2023, mais aussi dans un club de football de 2017 à 2018. 

Le 12 juin dernier une plainte avait été déposée suite à une agression sexuelle commise le 24 mai 2023 par un surveillant de ce collège réputé de Saint-Valery-en-Caux. Les investigations avaient été confiées à la gendarmerie de Fécamp. 

« Les nombreuses auditions réalisées par les enquêteurs ont permis de recueillir la plainte de plusieurs victimes et d’établir différents faits d’ordre sexuel susceptibles d’être reprochés à l’intéressé, que ce soit dans le cadre de l’établissement scolaire et dans un club de football », indique Frédéric Teillet, procureur de la République de Rouen.

Placé en détention provisoire

Interpellé le mardi 4 juillet, le surveillant incriminé a été déféré hier, jeudi 6 juillet, devant un magistrat du parquet de Rouen. Lors de son audition, « le  mis en examen a reconnu la majorité des faits», précise le parquet. Il a fait l'objet d'une mesure de placement en détention provisoire par le juge des libertés et de la détention (JLD). 

Les investigations se poursuivent, notamment pour identifier d’éventuelles nouvelles victimes. Elles porteront également sur les conditions de la révélation de ces faits à la justice, souligne le communiqué du parquet.




              

Réactions et commentaires



Travaux sur la RN13 à Pacy-sur-Eure : des perturbations à prévoir jusqu’en août

Vendredi 8 Mars - 17:14

Seine-Maritime. Travaux d’enrobés à Valliquerville : déviation de la RD 6015 durant quatre nuits

Jeudi 7 Mars - 17:06

A13 : les travaux de rénovation du viaduc de Criquebeuf (Eure) vont durer six mois

Jeudi 7 Mars - 09:51

Tunnel de la Grand'Mare à Rouen : les travaux de modernisation entraînent la fermeture de la RN28 la nuit

Vendredi 17 Novembre - 16:03

RN31 à Rouen : la bretelle d’accès à la RN28 fermée toute une nuit

Mardi 8 Août - 10:28
___________________



QR Code pour télécharger l'application infoNormandie