Seine-Maritime. Un adulte et une fillette blessés après un incendie volontaire dans un foyer à Oissel


[Actualisé] - Le feu s'est déclaré au rez-de-chaussée du foyer-logement Coallia. Un résident a enflammé un duvet suite à un différend avec d’autres résidents



Par infoNormandie - Mardi 3 Août 2021 à 23:31


Vingt-cinq sapeurs-pompiers ont été dépêchés avec quatre engins sur le lieu du sinistre, dans un foyer-logement de Oissel, rue Stéphane-Hessel, cité Leverrier.  - Illustration
Vingt-cinq sapeurs-pompiers ont été dépêchés avec quatre engins sur le lieu du sinistre, dans un foyer-logement de Oissel, rue Stéphane-Hessel, cité Leverrier. - Illustration
Un adulte et une fillette de 8 ans ont été légèrement intoxiqués et blessés dans un incendie qui s'est déclaré, mardi 3 août, dans la soirée, à Oissel, en Seine-Maritime.

L'alerte a été donnée vers 21 heures par un appel téléphonique au centre de traitement des appels du centre opérationnel  départemental  d'incendie et de secours (Codis76). Vingt-cinq sapeurs-pompiers ont été dépêchés avec quatre engins sur le lieu du sinistre, dans un foyer-logement de Oissel, rue Stéphane-Hessel, cité Leverrier.

Une fillette de 8 ans saute du 1er étage

Il s'agissait non pas d'un feu de poubelle comme indiqué dans un premier temps par les secours mais de duvet au rez-de-chaussée de la résidence sociale gérée par l'association Coallia. Rapidement éteint par un résident, l'incendie a néanmoins généré un important dégagement de fumée.

Un jeune homme de 20 ans a été légèrement blessé à un doigt en voulant éteindre les flammes. Pour échapper aux fumées, une fillette de 8 ans a sauté du premier étage et s’est blessée à une épaule.

Les deux victimes ont été examinées sur place par les secours avant d'être transportées vers le centre hospitalier universitaire (CHU) de Rouen.

Pour se venger, il met le feu à un duvet

Les éléments recueillis par les policiers ont permis d’établir que le feu était d’origine volontaire. En effet, suite à un différend entre des résidents, l’un d’eux, pour se venger, a mis le feu à un duvet dans les parties communes du foyer. Interpellé, l’auteur, âgé de 25 ans, a été conduit par les sapeurs-pompiers dans une structure spécialisée en raison de son état mental du moment.