Jeudi 11 Août 2022 - 12:22

Rouen : un homme tabassé en pleine nuit, ses agresseurs sont en garde à vue


Cinq jeunes de 15 à 20 ans ont été interpellés pour violences volontaires en réunion, après avoir tabassé un quadragénaire cette nuit dans le quartier de l'hôtel de ville



Les agresseurs ont été retrouvés rapidement par les policiers , à la station Téor de l'hôtel de ville - Illustration
Les agresseurs ont été retrouvés rapidement par les policiers , à la station Téor de l'hôtel de ville - Illustration
Pour avoir voulu s'interposer aux agresseurs d'un passant, un homme de 41 ans a été passé à tabac par un groupe de jeunes, cette nuit de mercredi à jeudi.

Les faits se sont déroulés un peu avant minuit à Rouen. Police secours est informée qu'une agression vient de se produire rue Louis-Ricard, près de la place du général-de-Gaulle. Une patrouille se rend sur place et, à son arrivée, constate la présence d'un homme blessé au visage.

Des témoins de l'agression confirment les déclarations de la victime quant au déroulement des faits et précisent que les agresseurs, six hommes, ont pris la fuite en direction de l'hôtel de ville. 

Plaie saignante au visage

Les témoins sont invités à monter dans la voiture de police afin de les rechercher.  C'est alors qu'un groupe de cinq jeunes gens est repéré à la station Téor place du Général-de-Gaulle. Le sixième a pris la fuite sur une trottinette.

Les témoins confirment qu'il s'agit bien des auteurs. Ces derniers, âgés de 15 à 20 ans, sont interpellés pour violences volontaires en réunion et emmenés à l'hôtel de police pour être placés en garde à vue.
 
La victime qui présente une plaie saignante au visage raconte aux enquêteurs qu'il est simplement intervenu pour empêcher ces mêmes individus d'agresser une autre personne sous ses yeux. C'est alors qu'il a été pris à partie à son tour et frappé. Selon ses déclarations, l'un des mis en cause lui a dérobé sa sacoche. 




        
infoNormandie













-








Qui sont les quinze députés élus en Seine-Maritime et dans l'Eure. Ils sont ici















-