Orages, rafales de vent, grêle... Ce qui attend la Normandie ce week-end de la Pentecôte


Publié le 04/06/2022 à 10:21 - mis à jour le 04/06 - 18:00

Les cinq départements normands sont placés en vigilance orange jusqu’à au moins demain matin. Le début de cet épisode orageux est attendu en milieu d’après-midi de ce samedi




Le parapluie sera de rigueur une partie de ce week-end en Normandie - Illustration © Pixabay
Le parapluie sera de rigueur une partie de ce week-end en Normandie - Illustration © Pixabay
Une très forte activité orageuse est attendue ce samedi après-midi, ce soir et la nuit prochaine sur une grande partie du pays. Au programme : pluies intenses,  fortes chutes de grêle et violentes rafales de vent, selon les prévisions de Météo France qui a placé soixante-cinq départements en vigilance orange « orages » jusqu'à au moins dimanche matin.

La Normandie et l'Île-de-France sont parmi les régions concernées. Avant la fin d'après-midi de la Normandie aux Pays de Loire, Centre Val de Loire, l'Ile-de-France, des orages parfois violents se développeront. Ils pourront s'accompagner de pluies intenses (localement 40 à 60 mm en peu de temps), de chutes de grêle et de violentes rafales de vent.

Dimanche, en Normandie, le ciel restera très nuageux le matin avec des pluies ou averses fréquentes.

Bison Futé recommande aux usagers d'observer la plus grande prudence en circulant sur les réseaux routiers et d'adapter leur vitesse à ces conditions qui ponctuellement peuvent être délicates.

 


Ce qu’il savoir en Seine-Maritime

De premiers foyers orageux circulent sur l’Indre-et-Loire, l’Orne et l’Eure-et-Loir, sur le sud de l’Eure, et au large de la Seine-Maritime. Quelques premières averses circulent depuis ce début de matinée, en pouvant localement prendre un caractère orageux.

À partir du milieu d’après-midi, une dégradation orageuse marquée se mettra en place. Elle s’accompagnera plus particulièrement de très fortes intensités de précipitations, pouvant conduire rapidement à de forts cumuls, atteignant localement 30 à 50 mm voire, très ponctuellement, davantage.

Ces orages s’accompagneront de quelques fortes rafales de vent (de l’ordre de 70 à 90 km/h), avant de s’évacuer par le nord-est en cours de soirée.

Pierre-André Durand, préfet de la région Normandie, préfet de la Seine-Maritime, rappelle les conséquences possibles d’un tel épisode orageux :

– Violents orages susceptibles de provoquer localement des dégâts importants.

– Des dégâts importants sont localement à craindre sur l’habitat léger et les installations provisoires.

– Des inondations de caves et points bas peuvent se produire très rapidement.

– Quelques départs de feux peuvent être enregistrés en forêt suite à des impacts de foudre non accompagnés de précipitations.


              










- Publicité



Publicité









Publicité


Qui sont les quinze députés élus en Seine-Maritime et dans l'Eure. Ils sont ici