Le motard multiplie les infractions avant d'être rattrapé par les policiers...de la brigade motocycliste de Rouen


Publié le Vendredi 3 Décembre 2021 à 11:10

Le motard, qui conduisait sans être titulaire du permis, a été pris en chasse par les motards de la brigade motocycliste après avoir commis une série d'infraction et un refus d'obtempérer à Grand-Quevilly



Les motards de la police sont parvenus à rattraper le chauffard  - Illustration © Adobe Stock
Les motards de la police sont parvenus à rattraper le chauffard - Illustration © Adobe Stock
Un motard un peu trop zélé s’est retrouvé à l’hôpital après avoir chuté en heurtant un trottoir …et en voulant échapper à d’autres motards, ceux de la police nationale.

Ce jeudi 2 décembre, vers 14 heures, un équipage de la brigade motocycliste aperçoit une moto Yamaha qui franchit un feu rouge sur le boulevard Maurice-Ravel à Grand-Quevilly. Les policiers se lancent donc à la poursuite du contrevenant dans le but de le verbaliser. Au passage, le motard leur fait de la main un salut amical puis accélère.

Il enchaîne les infractions

Plutôt une sorte de pied de nez. Car un peu plus loin, le fuyard grille un deuxième feu rouge.

Toujours poursuivi par les deux motards de la police, qui ont actionné gyrophare et deux tons, le chauffard monte et circule sur le trottoir avenue des Provinces. Il  rejoint la rue Jean-Jacques Rousseau où il grille un troisième feu rouge puis ne s'arrête pas à un "stop" rue Alfred-de-Musset, avant de traverser un jardin.

L'accident et l'hôpital

Pour le motard, qui ne le sait pas encore, c'est bientôt la fin du périple.  Alors qu'il s'engage dans la rue du Docteur-Laennec, c'est l'accident :  sa moto percute un trottoir et se couche sur la chaussée.

Pas loin derrière, les policiers le découvrent coincé sous le deux-roues, immobilisé par une blessure au niveau du tibia. Ils font appel aux sapeurs-pompiers qui le prennent en charge  pour la transporter aux urgences du CHU de Rouen.

A sa sortie de l'hôpital, le motard, âgé de 48 ans qui a déclaré être sans domicile fixe, sera placé en garde à vue pour refus d'obtempérer et défaut de permis. 




              























Publicité