Pour suivre infoNormandie
Facebook
Twitter
Mastodon


Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire en visite à la centrale nucléaire de Penly ce vendredi



Visite ministérielle vendredi 9 décembre avec le déplacement sur le site de la centrale nucléaire de Penly de Bruno Le Maire. Le ministre sera accompagné du PDG d'EDF


Publié le 7 Décembre 2022 à 19:02


Le site de la centrale de Penly s'étend sur une superficie de 230 ha, au bord de la Manche  - Illustration © EDF
Le site de la centrale de Penly s'étend sur une superficie de 230 ha, au bord de la Manche - Illustration © EDF
Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, visitera la centrale nucléaire de Penly, située sur le littoral de Seine-Maritime à Petit-Caux.

Ce déplacement consacré à la filière nucléaire, dans un contexte énergique qui pose question, est prévu ce vendredi 9 décembre, en tout début de matinée, en présence de Luc Rémont, président-directeur général d’EDF.

Etat des lieux des travaux

 L'occasion pour le ministre de faire un état des lieux des travaux « pour la remise en activité des réacteurs de Penly 1 et de Penly 2 » et de rappeler les engagements pris par le gouvernement concernant les grands enjeux de la filière, souligne le ministère de l’Économie, dans un communiqué.

 La visite débutera vers 9 heures par, au préalable, présentation de la centrale (salle des machines et salle de commande) et du site  pressenti pour l’installation des futurs EPR.

Des échanges sont prévus avec des salariés ainsi que la présentation des actions entreprises avec les établissements scolaires partenaires pour former de futurs opérateurs.

 Deux interventions sont enfin programmées, celle d'abord de Luc Rémont, PDG d’EDF puis de Bruno Le Maire.

Conçue pour quatre réacteurs

Le site de la centrale de Penly s'étend sur une superficie de 230 ha, au bord de la Manche, où la centrale puise l'eau pour son refroidissement. Elle a été à l'origine conçue pour être équipée de quatre réacteurs à eau pressurisée. Deux seulement, chacun de 1330 MW ont été construits et mis en service en 1990 et 1992.

Le projet d'installer sur le site un EPR est plus que jamais d'actualité.


              
infoNormandie