Le Havre : il brise des vitres à l'hôtel de police et refuse de décliner son identité


Publié le Jeudi 20 Octobre à 11:46

L'auteur des dégradations a refusé de décliner son identité. Sa garde à vue a été prolongée de 24 heures



Des vitres du commissariat, boulevard de Strasbourg, ont été brisées par les projectiles - Illustration © Google Maps
Des vitres du commissariat, boulevard de Strasbourg, ont été brisées par les projectiles - Illustration © Google Maps

Un homme a passé la nuit en garde à vue à l'hôtel de police du Havre (Seine-Maritime). Mercredi, peu avant 19h30, un bruit de vitres cassées a attiré l'attention des fonctionnaires du commissariat central, boulevard de Strasbourg. De fait, un homme venait de lancer des projectiles dans une baie vitrée qui a été endommagée.

L'auteur des faits a été rapidement interpellé après s'être cependant rebellé et avoir insulté les policiers.  Lors de la palpation de sécurité, il a été trouvé en possession d'une bombe lacrymogène. Il a été placé en garde à vue pour dégradations de bien public, outrages et rébellion. 

Agé d'une quarantaine d'années, le mis en cause qui a refusé de décliner son identité a vu sa garde à vue prolongée de quelques heures le temps de vérifications supplémentaires. 
 
 



              
infoNormandie



























Qui sont les quinze députés élus en Seine-Maritime et dans l'Eure. Ils sont ici




















Recherche sur Google