Pour suivre infoNormandie
Facebook
Twitter
Mastodon


L'incendie à Grand-Couronne est circonscrit, après un autre départ de feu dans la nuit



L'incendie qui a ravagé des entrepôts sur le site de Bolloré Logistics à Grand-Couronne est circonscrit annonce ce matin la préfecture de Seine-Maritime. Et les mesures atmosphériques permettent de confirmer l’absence de concentrations significatives de substances dans l’air liées à l’incendie, assurent les autorités. Pour autant, la vigilance demeure. Les écoles, collèges et lycées ont pu ouvrir normalement ce matin


Publié le 17 Janvier 2023 à 08:59



L’incendie dans l’entreprise Bolloré Logistics et la société Districash, à Grand-Couronne, près de Rouen, est circonscrit, annonce ce mardi matin la préfecture de Seine-Maritime.

Durant la nuit, vers 3 h 30, un nouveau départ de feu a été observé dans la cellule numéro 3, occupée par la société Ziegler, et abritant du textile et des palettes. Aux environs de 6 h, ce nouvel incendie, à l’origine inconnue à ce stade, a été lui aussi circonscrit par les 110 sapeurs-pompiers sur place.
 

Fumées toxiques : « Aucun risque particulier n’a été identifié », assure la préfecture


Dès le début de l’incendie, rappelle la préfecture, différents types et points de prélèvements ont été mis en place par les sapeurs-pompiers « afin d’effectuer des mesures de qualité de l’air, au plus près du sinistre, mais aussi au niveau des premières habitations et dans un périmètre plus lointain, y compris dans des zones qui ne se situaient pas sous le panache de fumée ».

Les résultats de ces analyses menées tout au long de la nuit, par le réseau de mesures atmosphériques mis en place  permettent de confirmer l’absence de concentrations significatives de substances dans l’air liées à l’incendie, assure la préfecture. « À ce stade, aucun risque particulier n’a été identifié. Les mesures et analyses complémentaires se poursuivent ».
 
Le panache de fumée qui s'est élevé au dessus du site en feu était visible à plusieurs kilomètres à la ronde - Photo ©DR
Le panache de fumée qui s'est élevé au dessus du site en feu était visible à plusieurs kilomètres à la ronde - Photo ©DR

Les établissements scolaires ouverts normalement


Pour les autorités, la situation n’a jamais impliqué d’évacuation, de confinement ni même de mise à l’abri des populations. Aucune restriction de circulation des personnes n’est mise en place et toutes les activités pourront avoir lieu ce mardi de façon habituelle : à ce titre, l’ensemble des établissements scolaires – écoles, collèges et lycées – ouvriront normalement ce matin.

Le feu s'est déclaré hier vers 16h30 au niveau d'une cellule de batteries au lithium dans un entrepôt de 20 000 m2 où étaient également stockées des pièces détachées automobiles. L'incendie s'est ensuite propagé à un autre entrepôt voisin de 6 000 m2 où étaient entreposés 70 000 pneus.

Au plus fort du sinistre, 136 sapeurs-pompiers dont des équipes spécialisées en risques chimiques et 84 engins ont été engagés. Les employés de l'établissement ont été évacués. Aucune victime n'est à déplorer. 

Incendie sur le site Bolloré à Grand-Couronne
  • Incendie sur le site Bolloré à Grand-Couronne
  • Incendie sur le site Bolloré à Grand-Couronne
  • Incendie sur le site Bolloré à Grand-Couronne
  • Incendie sur le site Bolloré à Grand-Couronne
  • Incendie sur le site Bolloré à Grand-Couronne
Photos et vidéo réalisées par le Service départemental d'incendie et de secours (Sdis76) lors de l'intervention sur le site de Bolloré Logistics. 136 sapeurs-pompiers, dont des équipes spécialisées en risques chimiques, et 84 engins ont été engagés, depuis hier lundi à 16h30 et toute la nuit. Les opérations se poursuivent ce mardi matin 


              
infoNormandie