Grand excès de vitesse en Seine-Maritime : deux voitures et une moto confisquées par les gendarmes


Publié le Mercredi 3 Novembre 2021 à 16:27

Deux automobilistes, dont un jeune permis, et un motard ont "perdu" provisoirement leur permis de conduire. Les trois conducteurs, interceptés pour délit de grande vitesse, ont été contrôlés à plus de 160 km/h. Les véhicules sont partis en fourrière



Les trois conducteurs ont été contrôlés par les motards du peloton motorisé de Saint-Romain-de-Colbosc - Illustration © Adobe Stock
Les trois conducteurs ont été contrôlés par les motards du peloton motorisé de Saint-Romain-de-Colbosc - Illustration © Adobe Stock
La gendarmerie ne badine pas avec les auteurs de délits de grande vitesse. Trois conducteurs, un motard et deux automobilistes, l'ont appris à leurs dépens en Seine-Maritime ces derniers jours. Non seulement ils ont fait l'objet d'une rétention immédiate de permis mais leur véhicule a été confisqué et placé en fourrière.

173 km/h avec un permis probatoire

Ce n'est un secret pour personne : lors des week-ends de grands départs, les routes sont généralement placées sous haute surveillance des forces de l'ordre. Celui de la Toussaint n'a pas échappé à la règle. Aussi, lundi 1er novembre, les gendarmes du peloton motorisé de Saint-Romain-de-Colbosc ont été amenés à intercepter sur l'autoroute A131, à hauteur de Rogerville, entre Tancarville et Le Havre, une Audi A3 qui roulait à 183 km/h (173 km/h retenus, compte tenu de la marge de tolérance) au lieu de 130.

Lors des vérifications, les militaires ont constaté que le conducteur, un jeune homme de 20 ans, originaire de Port-Jérôme-sur-Seine, était titulaire d'un permis probatoire, c'est-à-dire qu'il dispose de six points seulement sur son permis. Il est par ailleurs soumis à une limitation de vitesse, dans le cas présent à 110 km/h au lieu de 130. La sanction a été immédiate : rétention administrative du permis, perte de six points et mise en fourrière du véhicule.  

La moto et la Porsche faisaient-elles la course ?

Le week-end précédent, ces mêmes gendarmes avaient sanctionné, pour les mêmes raisons, un motard et un automobiliste qui roulaient à plus de 160 km/h sur la route départementale 926 où la vitesse est pourtant limitée à 80 km/h.

Le contrôle avait eu lieu à Ypreville-Biville, entre Fécamp et Yvetot, samedi 23 octobre vers 10h50. Une moto Honda 900 CDR a été interceptée par les motards de la gendarmerie après avoir été contrôlé à 169 km/h (160 km/h retenus). Son conducteur est un homme de 48 ans, domicilié dans une commune du Pays de Caux et chauffeur-routier de son état. Il s'est vu notifier une rétention immédiate du permis et la mise en fourrière de son engin.

Au même moment et au même endroit, le conducteur d'une Porsche Panamera a connu les mêmes déboires : il a été contrôlé à 171 km/h (162 km/h retenus). Même punition pour lui et son bolide.

Les gendarmes du PMO de Saint-Romain-de-Colbosc suspectent le pilote de la moto et celui de la voiture de faire la course à ce moment-là.